Du «french bashing» en Amérique

Posté par neptuneparisi le 27 mars 2011

 Sur le site de slate on peut lire ceci (extrait) :

Petite poussée anti-française avec l’intervention «alliée» en Libye, mais bien moindre que lors de la guerre d’Irak.

Samedi soir, en me connectant au site de CNN pour suivre ledéroulement des opérations qui commençaient dans le ciel libyen, j’ai étéfrappé par la masse de commentaires (il y en eut finalement plus de 21.000 surce fil d’actualité), émanant pour l’essentiel, et pour autant que je pouvais enjuger (mais j’y reviendrais), d’Américains. Les blagues sur les Françaiss’étalaient à longueur de pages. (Puis, sitôt les premiers missiles américainspartis, les républicains et les démocrates se sont étripés, en nous laissanttomber…)

Mais durant deux heures, la France en prit pour son grade.Certains citaient Patton, qui aurait déclaré qu’il préférait «avoir une division allemande devant luiqu’une division française derrière», ou Norman Schwarzkopf, stratège del’opération Tempête du désert, qui aurait déclaré «qu’aller à la guerre sans les Français, c’est un peu comme aller à lachasse au cerf sans son accordéon».

D’autres ressortaient les mêmes blagueséculées: «Combien faut-il de soldatsfrançais pour défendre Paris? réponse: on ne sait pas, ça n’a jamais été tenté»ou «si vous êtes pour les Français levezune main, si vous êtes Français, levez les deux mains» (pour vous rendre,bien sûr) voire «quel est le livre leplus court de l’histoire: le dictionnaire des héros militaires français».

Le reste (édifiant) ici : www.slate.fr/story/35965/libye-french-bashing-etats-unis

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Réunion de synthèse nationale

Posté par neptuneparisi le 27 mars 2011

1976 : il
y a 35 ans, le Système instaurait le regroupement
familial…

2011 :
faisons le procès du Système !

Samedi 9 avril 2011

De 15 h 00 à 18 h 00

Centre de
conférences

8 bis, rue de la Fontaine au Roi
75011 Paris

Métro République ou
Goncourt

Avec :



■ Véronique
Bouzou,
enseignante,
écrivain

■ Annick
Martin,
vice-présidente du
MNR

■ André
Gandillon,
Président des Amis
de Rivarol

■ Pierre
Vial,
universitaire,
Président de Terre et peuple

■ Carl Lang,
Président du Parti
de la France

■ Robert
Spieler
, Délégué général de
la Nouvelle Droite Populaire

■ Roland
Hélie,
directeur de
Synthèse nationale



Participation :
10,00 € (étudiants et chômeurs : 5,00 €)

Synthèse nationale 116, rue de Charenton 75012 Paris
(correspondance uniquement)

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Clap de fin pour « nos ancêtres les Gaulois » ?

Posté par neptuneparisi le 18 mars 2011

La sénatrice Fabienne Keller propose la rédaction d’un manuel franco-africain.

Un manuel franco-africain, telle est la proposition étonnante et détonante de la sénatrice UMP Fabienne Keller dans un rapport rendu public mercredi matin et intitulé L’avenir des années collège dans les quartiers difficiles. En préambule, le rapport collectionne quelques faits têtus. Par exemple, le quartier des Bosquets à Montfermeil compte 44 % de jeunes de moins de 20 ans. En moyenne, ces quartiers connaissent un taux de chômage de plus de 40 % et 29 % de leurs habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté. À Clichy-sous-Bois, selon la démographe Michèle Tribalat, citée par Fabienne Keller, la proportion des jeunes de moins de 18 ans d’origine étrangère (1) est passée de 22 % en 1968 à 76 % en 2005.

www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/marie-sandrine-sgherri/clap-de-fin-pour-nos-ancetres-les-gaulois-17-03-2011-1307547_301.php

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les deux détenus revendiquant la paternité de la fille de Rachida Dati jouent la provocation jusqu’au bout

Posté par neptuneparisi le 18 mars 2011

Alfredo Stranieri, 54 ans et Germain Gaiffe, 43 ans, sont entrés en roulant des mécaniques dans le box. Le premier, condamné en 2004 pour deux doubles meurtres à perpétuité avec une peine de sûreté de 22 ans, était vêtu d’un gilet sans manche. Sur ses bras dénudés, il avait écrit au marqueur noir «Escroc du siècle». Le second, sur son torse, que l’on devinait sous un t-shirt échancré et flottant, «Père de Zohra».

Le reste sur www.20minutes.fr/article/685708/societe-les-deux-detenus-revendiquant-paternite-fille-rachida-dati-jouent-provocation-jusquau-bout

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Synthèse nationale : invitation colloque à Paris, samedi 9 avril 2011

Posté par neptuneparisi le 14 mars 2011

Cela fera 35 ans, au mois d’avril, que le regroupement familial était décidé par Giscard d’Estaing, Président de la République, et Chirac, Premier ministre, avec l’appui de la classe politico-économique collaborationniste de droite et de gauche. Le fait de permettre aux immigrés non-européens installés en France de faire venir leurs familles transformait une immigration de travail en immigration de peuplement, ouvrant ainsi grandes les portes à l’invasion. Une catastrophe pour la France. 

 Synthèse nationale, fidèle à sa ligne de résistance nationale et européenne, a décidé d’organiser un colloque pour analyser notamment les conséquences du regroupement familial sur les plans démographiques, ethniques, économiques et sur l’éducation nationale. Nous établirons un bilan de la situation et ferons le procès de tous ceux qui portent une lourde responsabilité dans cette trahison de notre peuple.

 Les intervenants seront : Véronique Bouzou, enseignante et écrivain, auteur de Ces profs qu’on assassine ; Annick Martin, vice-présidente du MNR ; André Gandillon, président des Amis de Rivarol et directeur de Militant ; Pierre Vial, président de Terre et Peuple et membre du Bureau national de la NDP ; Carl Lang, président du Parti de la France ; Robert Spieler, ancien député et délégué général de la Nouvelle Droite Populaire. Je conclurai ce colloque qui aura lieu :

Samedi 9 avril, de 15 h 00 à 18 h 00

Il y a 35 ans,  instauration du regroupement familial…

Faisons le procès du Système !

Centre de conférences

8 bis, rue de la Fontaine au Roi – 75011
Paris

Métro :
République ou Goncourt

Participation :
10,00 € (étudiants, chômeurs : 5,00 €)

Roland Hélie, Directeur de Synthèse nationale

  

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Faut-il vraiment se réjouir des « révolutions arabes » ?

Posté par neptuneparisi le 11 mars 2011

Les révolutions arabes, un événement historique majeur, un bouleversement comparable à la chute du mur de Berlin. Une mutation qui va faire entrer le monde musulman dans l’ère de la démocratie. Les journalistes et la classe politique ne trouvent pas assez de superlatifs pour saluer, louer et encenser les insurrections de Tunisie, d’Egypte, de Libye et d’ailleurs. On salue la victoire de la liberté, de la démocratie et des droits de l’homme, on se réjouit de l’heureux événement, on vilipende ceux qui demeurent sceptiques, on fait la chasse à ceux qui ont eu des complaisances pour les dictateurs déchus. Bref, les faiseurs d’opinion sont satisfaits.

Qu’en est-il en réalité et y a-t-il réellement matière à se réjouir ? Notons d’abord qu’il est très difficile de savoir ce qui se passe vraiment dans cette région du monde et soulignons combien il faut être circonspect quant aux prétendues infos colportées par les médias français et occidentaux. Ainsi est-il curieux de constater que la Tunisie par exemple, bien que récemment  » libérée  », génère un flux d’immigrés renouvelé. Et la télévision, sans s’interroger davantage, nous vante d’un côté les progrès de la liberté dans ce pays tout en nous expliquant de l’autre qu’il en résulte un flux massif de « réfugiés ». Comme si les Tunisiens fuyaient la liberté.

Autre sujet d’étonnement concernant la Libye où l’on nous explique qu’il s’agit d’un soulèvement sans chef ni structure. Pourtant, dans les reportages filmant des scènes de rue, on entend distinctement, lorsque le fond sonore n’est pas coupé, les cris de  » Allah akbar  » caractéristiques des militants islamistes.

Une fois de plus la réalité est différente et moins favorable que celle complaisamment mise en scène par les médias. Que peut-il en effet résulter de ce réel bouleversement ? Une chose est certaine, ces pays ne vont pas passer de la dictature à une démocratie paisible et évoluée comme l’Espagne après Franco ou la Pologne après la chute du mur de Berlin. On ne peut donc que se livrer au jeu des hypothèses et des scénarios.

Admettons alors que ces pays ne basculent pas immédiatement dans une autre dictature, pire que la précédente, comme ce fut le cas lorsque le shah d’Iran fut renversé pour céder la place au régime des ayatollahs. Et imaginons qu’ils s’essayent réellement à la démocratie, celle-ci sera nécessairement instable et cela pour trois raisons. D’abord, il n’existe aucune tradition démocratique dans les pays musulmans. Ensuite, il n’y a pas de forces démocratiques constituées, organisées et puissantes capables d’exercer le pouvoir avec le soutien d’une majorité. Enfin, parce que les seules forces structurées, constituées des islamistes et des forces armées, ne sont pas par nature démocratiques.

Dès lors, trois scénarios sont possibles. Le premier est celui du chaos plus ou moins violent qui se prolonge. Aucune force politique ne parvient à s’imposer, les conflits sont permanents, la guerre civile larvée et le terrain favorable aux actions des terroristes islamistes, bref un scénario à l’irakienne, sans l’armée américaine pour assurer un minimum de stabilité.

Deuxième scénario, une force politique parvient à s’imposer au pouvoir et à rétablir l’ordre. Mais dans ce cas ce ne peut être que le fait des islamistes qui sont les seuls à disposer, comme en Egypte avec les frères musulmans, d’une organisation qui soit à la fois structurée et légitime. Et dans ce cas la
démocratie sera vite étouffée pour laisser place à un régime dictatorial de type théocratique.

Troisième scénario, l’armée réagit et prend le pouvoir pour faire cesser le désordre. Mais cette formule qui, soit dit en passant, serait sans doute la moins pénalisante risque de ne pas être viable dans le long terme car l’armée n’est nulle part animée par une idéologie solide et autonome comme ce fut le cas en Turquie avec le kémalisme. Elle risque donc d’être travaillée de l’intérieur par les islamistes notamment et de ne pouvoir jouer longtemps un rôle politique bénéfique et autonome.

Le seul cas de figure qui permettrait à l’armée de reconstruire un régime stable et durable serait celui où l’un de ses dirigeants s’imposerait comme un chef d’Etat charismatique, reconstituant autour de lui un Etat fort. Un nouveau Moubarak ou un nouveau Ben Ali en quelque sorte. Suprême ironie de
l’histoire.

Il apparaît donc, au vu de cette analyse, que le meilleur des scénarios consisterait à reconstituer un régime à l’image de ceux qui ont été renversés mais avec une nouvelle légitimité et des hommes nouveau. Quant au pire des scénarios et sans doute le plus probable, c’est celui de la prise de pouvoir par les islamistes dans toute la partie nord de l’Afrique.

Ajoutons que, si les scénarios ci-dessus sont hypothétiques, il demeure en revanche une certitude : cette crise va gravement et durablement détériorer la situation économique de ces pays et donc intensifier de façon dramatique l’afflux d’immigrés en Europe.

Risque d’islamisation des régimes politiques du nord de l’Afrique, perspective de chaos au Maghreb et au Proche-Orient, intensification dramatique de l’immigration, y a-t-il réellement des raisons de se réjouir des « révolutions arabes » ?

François
THUILLIER
Membre du Conseil national du MNR.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Nice : les identitaires font cesser le blocage d’une rue par les prières musulmanes

Posté par neptuneparisi le 11 mars 2011

Communiqué de presse du 7 mars 2011  

Le 18 juin dernier, à travers le désormais fameux « apéro saucisson-pinard » le Bloc Identitaire et ses partenaires faisaient éclater au grand jour la réalité des prières musulmanes bloquant les rues du 18ème arrondissement de Paris. Suite à cette opération, de nombreuses personnalités politiques et médiatiques se sont exprimées sur ce phénomène.

Ce fut le cas tout récemment du maire de Nice, Christian Estrosi, allant jusqu’à réclamer dans les médias l’interdiction des prières de rue. Ces déclarations ne manquèrent pas de faire réagir les identitaires niçois de Nissa Rebela (mouvement associé au Bloc Identitaire). En effet : à Nice aussi, une rue est bloquée depuis des mois – certains riverains parlant même de plus de deux ans ! – et cela sans que Christian Estrosi n’ait jamais rien fait pour faire cesser cette situation. Le 10 février, les identitaires convoquaient une conférence de presse lors de laquelle furent diffusées des images de la rue de Suisse, à Nice, bloquée par une prière musulmane le vendredi précédent. Quelques jours plus tard, l’ensemble des médias locaux reprenaient l’information. Pour forcer les pouvoirs publics à intervenir, et pousser tant Christian Estrosi que le Préfet à une démarche officielle, Nissa Rebela a alors décidé d’organiser un « apéro porchetta-rosé », relocalisant l’opération qui avait eu lieu le 18 juin, le vendredi 4 mars. Le rassemblement organisé a connu un succès médiatique et populaire énorme, mais le Préfet a –en dernier recours, sa décision n’étant intervenue que quelques heures avant le rendez-vous – décidé de l’interdire au nom des risques de trouble à l’ordre public liés à la proximité de la salle prière islamique.

Comme l’a déclaré Philippe Vardon – président de Nissa Rebela et membre du bureau exécutif du Bloc Identitaire – dans les médias, malgré l’interdiction formelle de l’événement, l’apéro « porchetta-rosé » est une double victoire.

Tout d’abord car il a permis de pointer du doigt l’islamisation de la ville et l’existence d’un véritable ghetto communautaire au cœur de celle-ci. Une dépêche de l’AFP a évoqué un « quartier musulman » et même le Préfet a, semble-t-il, reconnu la réalité de ce « quartier halal » dénoncé par les identitaires à travers leur rassemblement.

Mais surtout, car il a marqué une véritable victoire contre cette islamisation : en faisant reculer Christian Estrosi sur son soutien à la construction d’une grande mosquée, en faisant cesser les prières dans la rue. Depuis deux semaines, grâce à la campagne amorcée par les identitaires, les musulmans ne bloquent plus la rue de Suisse et vont prier dans d’autres lieux. Au passage, la démonstration est faite que ces prières publiques ne sont qu’une démonstration dans un but politique (en général la construction de nouvelles mosquées, et ici à Nice la construction d’une grande mosquée centrale au cœur de la ville) et ne sont aucunement liés à des problèmes de place…

En multipliant les techniques de combat, en amenant les médias là où ils le souhaitent, en forçant les politiques à se positionner, en luttant concrètement sur le terrain, en optant pour la résistance locale face à un défi global ; les identitaires ont permis la reconquête réelle d’une parcelle de notre terre. Il reste beaucoup d’autres rues à libérer, nous comptons bien y travailler.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Au débat « À vous de choisir », inculture et déni de réalité sur l’islam

Posté par neptuneparisi le 6 mars 2011

Communiqué de Bernard Antony, président de l’AGRIF.

L’essentiel du débat présidé par Arlette Chabot hier au soir (3 Mars), a porté essentiellement sur les révolutions dans les pays arabes et sur, chez nous, l’islam et la laïcité. Il a été d’une grande médiocrité car occultant totalement, soit par ignorance, soit par crainte politicienne, ce qui aurait dû en être la réalité fondamentale à prendre en compte, à savoir la spécificité de l’islam.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Zemmour pour « la supression des subventions aux associations anti-racistes »

Posté par neptuneparisi le 6 mars 2011

Extrait :

« La République, de Gambetta au général de Gaulle, a très bien vécu sans ces législations liberticides« , a affirmé l’éditorialiste en citant notamment la loi Gayssot (1990) (visant à réprimer « tout propos raciste, antisémite ou xénophobe« ,NDLR) et la loi Taubira (2001) (reconnaissant les traites et l’esclavage comme un crime contre l’humanité,NDLR). Il s’est ensuite tourné vers les élus UMP pour les appeler à « supprimer » notamment les lois mémorielles, et « l’action pénale pour les associations anti-racistes« . Et d’ajouter sous les applaudissements: « Et pendant que vous y êtes, si vous pouviez supprimer leurs subventions, cela ferait du bien au budget de l’Etat« .

La suite ici .

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Communiqué du MNR – Union Européenne et Lybie : trahison

Posté par neptuneparisi le 5 mars 2011

Communiqué du MNR du 3 février 2011

Vous connaissez la Politique Européenne de Voisinage (PEV)? La PEV, selon le site officiel ENPI info center  «appuie les réformes politiques et économiques dans 16 pays voisins de l’Union européenne en vue de promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité économique dans toute la région. Elle est conçue pour donner plus d’importance que par le passé aux relations bilatérales entre l’Union et chacun de ses voisins».

Au total, 16 pays sont partie prenante à la PEV, dont neuf sont des partenaires méditerranéens : l’Algérie, l’Egypte, Israël, la Jordanie, le Liban, le Maroc, les Territoires palestiniens occupés, la Syrie, la Tunisie. La Lybie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Bélarus, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine.

Aujourd’hui, c’est dans ce cadre que Cecilia Malmström, commissaire aux affaires intérieures, «a mis en garde l’UE qui va devoir se préparer au pire des scénarios avec la Libye et s’apprêter à gérer un exode potentiel de migrants provenant de cette région».

Le site communautaire officiel «ENPI info center» précise par ailleurs que Mme Malmström «a en effet indiqué que la situation en Libye était extrêmement inquiétante» dans un billet posté sur son blog la veille de la réunion du Conseil «Justice et Affaires intérieures» de jeudi. Pour Madame Malmström, commissaire aux affaires intérieures, «nous devons nous préparer au scénario le plus pessimiste et prévoir un éventuel afflux de migrants provenant de la région vers l’UE».

Et Mme Malmström d’indiquer : « la Commission envisage la possibilité de permettre à ces migrants de rester temporairement au sein de l’UE au cas où la situation se détériorerait » .

Nos gouvernants auront demain à rendre des comptes. L’Europe doit fermer ses frontières. Si elle ne le fait pas nous devons réintroduire provisoirement le contrôle à nos frontières dans la mesure ou l’espace Schengen ne permettra pas la maîtrise des flux qui menacent notre pays.

—–
Plus d’informations en visitant
www.m-n-r.fr

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12
 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?