• Accueil
  • > Archives pour février 2011

Une bagarre entre extrémistes se termine devant le tribunal

Posté par neptuneparisi le 23 février 2011

 Les policiers de la brigade « violences » ont bouclé l’enquête sur une rixe entre militants extrémistes datant de novembre 2010 à Bordeaux

Ce soir-là, un groupe de jeunes fréquentant la même paroisse de Saint-Éloi à Bordeaux, passe une soirée tranquille dans un établissement autour de la place Gambetta. Quatre jeunes qui se revendiquent de la mouvance extrême gauche passent à proximité, puis poussent la porte du bar. Presque tous étudiants, ils se connaissent et se reconnaissent car ils se font souvent face dans des
manifestations où ils font valoir leur divergence d’opinion.

Les nouveaux arrivés insultent, provoquent, invitent à la bagarre. En vain. Les autres restent de marbre. Un serveur intervient et fait sortir les perturbateurs. Un peu plus tard dans la soirée, les jeunes du premier groupe appellent des amis du Bloc identitaire.

Matraques et ceinturons

Pour jouer les gros bras ? Prétextant une visite de la ville organisée pour l’un des leurs qui n’est pas du coin, ils font un tour dans Bordeaux. Et arrivent – presque par hasard assurent-ils – devant l’Athénée libertaire, rue du Muguet. Là, deux quadragénaires qui sortent des poubelles sont verbalement pris à partie. Ils s’en vont et avertissent d’autres militants d’extrême gauche.

Suite sur www.sudouest.fr/2011/02/17/une-bagarre-entre-extremistes-se-termine-devant-le-tribunal-320852-2780.php

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Halal, les Français n’en veulent pas !

Posté par neptuneparisi le 21 février 2011

Communiqué de presse du bloc identitaire

1 semaine. 20 actions. 400 militants.

Tel est le bilan de la première série d’action « Pas de halal dans nos assiettes » organisée du 14 au 19 février par le Bloc Identitaire.

Des actions parfois décalées comme celles d’un cochon en pleine forme faisant ses courses dans un supermarché de Toulouse ou plus institutionnelles telle une manifestation devant une direction départementale des affaires sanitaires. Mais toujours des cibles clairement identifiées comme relais du halal en France : KFC, Quick, grandes surfaces, abattoirs industriels…

Partout ces actions ont rencontré l’adhésion très largement majoritaire des Français présents. Partout la même réalité : le halal est la conséquence de l’immigration de masse. A changement de peuple, changement de coutumes, de culture, de mode de vie. Car rappelons-le le halal ne concerne pas que le contenu d’une assiette mais entend régir chaque instant de la vie du croyant… et de son voisin quand celui-ci est devenu minoritaire.

Parce que l’égorgement halal, c’est dégueulasse !

Parce qu’en Europe, la tradition veut qu’on tue les bêtes dignement.

Parce que la loi française interdit l’égorgement rituel.

Parce que acheter du halal, c’est financer l’islam, ses imams, ses mosquées.

Cette semaine d’action sera suivie d’autres. La pression a été mise. Elle doit s’amplifier. Si, une fois encore, le Bloc Identitaire se trouve à l’avant-garde du combat, il ne prétend ni ne souhaite en posséder l’exclusivité. Le refus du halal doit former le front de lutte le plus large possible. Le Bloc soutiendra toute initiative allant dans ce sens.

Et pour finir cette semaine en beauté, n’oubliez pas. Dans un monde bien de chez nous, rien ne vaut un peu de cochon dans nos assiettes et un verre de bon vin à la main !


Pour en savoir plus sur les actions de cette semaine « non au halal ! » qui a mobilisé des militants de toute la France (Bretagne, Languedoc, Berry, Provence, Savoie, Bourgogne, Dauphiné, Ile-de-France, Lyonnais, Midi-Pyrénées, Auvergne, etc.).

www.bloc-identitaire.com/videos

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Violée, elle simule la mort: « Je me sens détruite »

Posté par neptuneparisi le 18 février 2011

La jeune fille qui a reçu 15 coups de couteau et survécu en simulant la mort, témoigne.

 

C’est une miraculée. Jenny, 19 ans, violée et grièvement blessée à la gorge, a survécu à quinze coups de couteau en feignant la mort auprès de son agresseur.  

« Je me sens détruite, je n’aurai plus la vie comme avant (sic). Je me regarde dans un miroir et je ne me reconnais plus », a témoigné la jeune fille sur BFM TV. « J’espère qu’il va aller en prison et crever là-bas pour tout le mal qu’il m’a fait », a ajouté la victime, hors de danger malgré ses nombreuses blessures, dont une profonde au niveau du cou. 

Le reste sur :

www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/violee-elle-simule-la-mort-je-me-sens-detruite_963894.html

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Communiqué du MNR – Grande mosquée de Marseille : victoire du MNR

Posté par neptuneparisi le 17 février 2011

A  la suite du pourvoi déposé le 30 juillet 2010 par Hubert Savon, Secrétaire général du MNR, auprès du Conseil d’Etat, demandant l’annulation de l’ordonnance rendue le 25 octobre 2010 par la Cour Administrative d’Appel de Marseille, ordonnance rejetant la requête qu’il avait déposée pour demander l’annulation du permis de construire une grande mosquée à Marseille, le Conseil d’Etat lui a donné raison et a demandé à la Cour Admnistrative d’Appel de rejuger l’ordonnance du 25 octobre.

Cette affaire sera donc rejugée par cette Cour le 3 mars 2011.

Le MNR se félicite de la décision du Conseil d’Etat qui démontre ainsi que notre Mouvement est bien le seul parti politique à lutter efficacement contre l’islamisation de notre pays.

Plus d’informations en visitant www.m-n-r.fr

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Pour des collectivités territoriales enracinées et décentralisées !

Posté par neptuneparisi le 15 février 2011

Communiqué du MNR du 15 février 2011

Les prochaines élections cantonales de mars 2011 seront les dernières avant la réforme territoriale prévue. Le MNR reste fidèle à la défense de notre identité et à sa volonté de s’opposer aux entreprises mondialistes de dilution civilisationnelle. Il est favorable à la suppression des départements et des régions dont la coexistence engendre pesanteurs administratives et gaspillages financiers, et dont les limites administratives ne correspondent pas aux réalités historiques et économiques de notre pays. La plupart des départements ont été créés à l’époque en tenant compte de la possibilité de les traverser à cheval en 24h. A l’heure actuelle, les entités ainsi construites sont soit trop petites sur le plan géographique soit déficitaires sur le plan démographique, ce qui nuit à leur développement. Les régions, quant elles, sont le plus souvent artificielles et issues de découpages purement politiques.

Le MNR rappelle qu’il est favorable à la suppression des départements et des régions (programme MNR de 1999) et qu’il préconise, par contre, la création d’une quarantaine de provinces correspondant le plus possible aux héritages historiques et aux sentiments d’appartenance éprouvés par nos compatriotes.

Le débat sur l’identité nationale a démontré l’attachement d’un très grand nombre de Français à nos valeurs civilisationnelles. La proposition du MNR permettrait à nos compatriotes de voir se réaliser le renouveau identitaire de la France. Nos gouvernants doivent en tenir compte et lutter avec efficacité contre la destruction interne de notre pays.

—–
Plus d’informations en visitant
www.m-n-r.fr

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Immigrés tunisiens à Lampedusa :  »75 % veulent venir en France »

Posté par neptuneparisi le 15 février 2011

Un millier de réfugiés supplémentaires fuyant les tensions en Tunisie ont débarqué dans la nuit de samedi à dimanche sur l’île italienne de Lampedusa où le gouvernement a décrété l’état d’urgence humanitaire. Le maire de la ville de Lampedusa, Bernardino De Rubeis, a répondu aux questions de FranceSoir.fr

France-Soir. Quelle est la situation à Lampedusa après l’arrivée de plus de 4.000 immigrés en quatre jours ?
Bernardino De Rubeis. La situation est extrêmement critique. Nous sommes tous sur le pont pour accueillir ces 1.000 immigrants arrivés cette nuit, la plupart tunisiens. Les carabiniers, les services de secours, la municipalité, l’Etat, nous sommes tous impliqués. Le centre de d’accueil était fermé et j’ai demandé au ministre de l’Intérieur de le faire rouvrir dès cette après-midi, ce qu’il a bien évidemment accordé face à l’urgence.
Mais c’est intenable ! Nous sommes une île de 6.000 habitants ! Je le dis très tranquillement : nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir des milliers d’immigrés dans les rues de la ville ! C’est impossible ! Au plus fort des débarquements d’immigrés en 2008 nous avons accueillis jusqu’à 3.000 rescapés dans la centre d’accueil…

F.S. Que demandez-vous aujourd’hui ?
B.D.R.
Le problème c’est qu’aujourd’hui tous les centres sont plein ! Nous demandons qu’un pont aérien soit mis en place immédiatement pour permettre l’évacuation des immigrés.

F.S. Et que demandez-vous au niveau politique ?
B.D.R. Nous demandons que l’Europe se réveille et prenne ce problème en main, parce que c’est le problème de toute l’Europe ! Sur 2.600 tunisiens que j’ai rencontré, 75 % veulent venir en France ! J’ai parlé avec eux, ils n’ont que ce mot à la bouche : la France. Ils ne parlent pas de rester en Italie ! Il faut arrêter de laisser l’Italie seule face à ce problème ! En tant que maire de Lampedusa je veux m’adresser au Président Nicolas Sarkozy : c’est aussi votre problème et vous devez prendre conscience de cela et agir, parce que demain, ce sont 3.000 immigrés tunisiens qui seront à votre porte !

F.S. Quelle est la situation sanitaire des immigrés arrivés sur l’île de Lampedusa ?
B.D.R. La situation est globalement bonne. Nous faisons le maximum pour que les problèmes soient contenus. Il y a quelques problèmes d’approvisionnement en eau, mais nous sommes en mesure de faire face à cette situation là. Après la plupart des tunisiens que j’ai rencontré sont en bonne santé, il n’y a pas de problème grave. 

*************************************************************************************************

Mehdi Houas : « Si l’on ne fait rien, ce sont 350.000 Tunisiens qui partiront »

Pour le nouveau ministre tunisien du Tourisme, c’est la situation économique et sociale du pays qui explique l’exode.

FRANCE-SOIR Des milliers de Tunisiens fuient leur pays, comment expliquez-vous cette situation ?

MEHDI HOUAS Je suis très étonné que les gens en France et en Europe tombent des nues ! La situation n’a pourtant pas changé, les pauvres du Sud veulent toujours rejoindre l’eldorado du Nord.

F.-S. Cinq mille personnes en cinq jours, c’est du jamais-vu !

M. H. Il y a eu une révolution ici. Pendant un mois, le pays a été paralysé ; 350.000 personnes vivent du tourisme (6 % du PIB tunisien, NDLR) et sont en situation de doute. Certains sont pris de panique. C’était une chose prévisible. Ce n’est pas parce que l’on s’est débarrassé de la dictature que tout s’est arrangé. La différence, c’est que nous n’avons plus une seule famille (Ben Ali) qui pompe les finances du pays, voilà tout. Mais il y a toujours 10 millions d’habitants, dont certains pensent qu’il n’y a plus d’espoir. Je suis là pour le leur rendre.

F.-S. Il est paradoxal qu’ils perdent espoir au moment où le pays se démocratise…

M. H. Il n’y a pas eu de touristes en janvier, en février non plus. Si l’on ne fait rien, ce n’est pas 4.000 Tunisiens qui partiront mais 350.000.

F.-S. Certains migrants arrivés en Italie affirment qu’il n’y a plus de contrôles dans les ports…

M. H. Peut-être, je ne sais pas. Je vous ferai toutefois remarquer que ce n’était pas non plus très compliqué de monter dans un bateau avant la révolution. Ce ne sont pas des policiers sur les plages qui vont changer quelque chose à cette situation, mais la relance de la machine économique.

F.-S. Comment comptez-vous vous y prendre ?

M. H. La remise à niveau de ce pays va prendre du temps. Mais on n’a pas le droit de laisser les gens dans un tel état de désespérance, se jeter ainsi à la mer. Notre devoir est de remettre la Tunisie dans le bon sens.

F.-S. Attendez-vous de l’aide des Européens ?

M. H. Nous ne sommes pas aidés, par personne ! Il faut peser sur les pays européens pour qu’ils déploient des moyens. Je ne demande pas l’aumône, je ne fais pas la manche. Il y a des zones côtières entières où il ne s’est rien passé. Je demande un peu d’enthousiasme, de l’élan, que l’UE lève ses réserves (sur les voyages des tour-opérateurs). On a besoin de temps et de soutien, c’est très important. En ce moment, le moindre message négatif peut nous faire du mal.

F.-S. Vous lancez aujourd’hui une campagne dans les médias pour faire revenir les touristes français…

M. H. Le 14 février, c’est la date anniversaire de la révolution. Elle a un mois aujourd’hui. C’est aussi la Saint-Valentin. La campagne s’appelle « I love Tunisia ». Chaque année, 1,4 million de touristes français viennent nous voir. Il faut leur dire : venez passer chez nous vos vacances de Pâques. On a trouvé des slogans liés à la révolution comme : « Enfin libre de venir bronzer », « Je révolutionne mon agenda, je viens en Tunisie ».

Des millions de crève-la-faim, musulmans de surcroît, vont venir rejoindre leurs cousins déjà installés en France afin d’enrichir ou plutôt paupériser le pays des Droits de l’Homme !
Avec beaucoup de retard après les mises en garde contre ce danger d’invasion clamées par les patriotes nationalistes français, Michel Rocard avait osé dire il y a une dizaine d’années :
« la France ne peut accueillir toute la misère du monde » !
Mais depuis, qu’a-t-il fait pour enrayer la spirale infernale ? Il continue d’appartenir au PS qui soutient justement tous les immigrés entrés clandestinement chez nous, et dépense allègrement les budgets mis à sa disposition par Sarkozy pour parcourir le monde ! Dans quels buts, avec quel résultat ?

On se rapproche inexorablement du seuil d’invasion où une majorité de Français ne pourra plus supporter cette situation, et alors là……… !!!!! Lire ci-après ce à quoi rêve notre concitoyen Kechiche :

[ Le réalisateur d’origine tunisienne, Abdellatif Kechiche, espère que la «révolte populaire» s’étendra dans «nos banlieues». Son film, «Vénus noire», a été subventionné par la commission «Images de la diversité» (voir www.fdesouche.com du 12 ou 13 Février)
:
« Je rêve de la voir se propager à toutes les dictatures, mais aussi à toutes les démocraties corrompues, partout où sévissent l’injustice sociale, le mépris et l’humiliation des hommes. Je rêve d’un soulèvement de nos banlieues. » ]

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Compte-rendu de la réunion publique de Synthèse nationale à Paris

Posté par neptuneparisi le 14 février 2011

 Samedi après-midi, dans un Espace Dubail trop petit, se tenait la première réunion publique parisienne de l’année de Synthèse nationale. C’est en effet devant une salle comble (plusieurs centaines de militants, dont de nombreux jeunes) que les différents orateurs purent développer leurs différentes conceptions du combat nationaliste.

Ce fut tout d’abord Jean-Claude Rolinat, écrivain (il vient de publier une biographie d’Eva Peron), élu local et membre de la direction nationale de la Nouvelle Droite Populaire, à qui il revenait d’ouvrir la séance. Il dressa d’emblée un bilan catastrophique de la situation politique de la France et de l’Europe. Nous publierons très prochainement le texte de l’intervention de Jean-Claude Rolinat.

Fidèle à sa vocation de promouvoir les initiatives qui lui semblent intéressantes et constructives pour le mouvement nationaliste, Synthèse nationale avait invité Serge Ayoub, responsable de Troisième voie, à prendre la parole. C’est avec fougue qu’il débuta son discours en se livrant à un véritable réquisitoire contre le sinistre Jean-Luc Mélenchon. Il faut rappeler que ce minable politicien à la botte du Système, avec une arrogance invraisemblable, s’est récemment permis lors d’une émission télévisée de traiter avec mépris et condescendance des patriotes du Nord de la France en les considérant pratiquement comme des moins que rien. Mais qui est-il donc ce Mélanchon pour se permettre de juger ainsi des militants qui se battent bénévolement et courageusement pour leurs idées ? Rappelons que le donneur de leçons Mélanchon a passé sa vie à vivre aux frais des contribuables en tant qu’élu du Parti socialiste. Au tarif où il est rémunéré, il n’a pas beaucoup de mérite, Mélenchon, à clamer sa ferveur « révolutionnaire ». Le hic, c’est que ce pitoyable fier à bras vient de franchir la ligne jaune et que dorénavant il doit savoir que les nationalistes ne le laisseront plus impunément baver sa haine de notre peuple. Qu’il se le tienne pour dit.

Mais revenons à l’intervention de Serge Ayoub. Celui-ci insista ensuite sur la nécessité pour les nationalistes d’investir le combat syndical. Telle est la vocation de Troisième voie qui se définit comme étant le mouvement des travailleurs français pour une avant-garde solidariste. Cette initiative originale mérite d’être encouragée car elle est complémentaire des autres formes de combat choisies par les autres composantes du mouvement nationaliste.

Puis vint le tour de Pierre Vial, Président de l’association culturelle Terre et Peuple et aussi membre de la direction nationale de la NDP, de prononcer un discours d’une très haute tenue au cours duquel il dénonça les malheureuses dérives du Front national qui jusqu’à ces dernières années était censé incarner le combat national et qui, depuis son dernier congrès, a perdu toute légitimité et toutes crédibilité aux yeux des nationalistes identitaires.  Nous publierons aussi prochainement le discours de Pierre Vial.

C’est à Robert Spieler, ancien député, chroniqueur à Rivarol et Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, à qui il revenait de prononcer le discours d’orientation de cette réunion. Il suscita à plusieurs reprises l’enthousiasme de la salle lorsqu’il appela à une rupture totale avec le Système.

Voici l’essentiel de l’intervention de Robert Spieler :

« Au moment où la France et l’Europe sombrent dans une crise économique et identitaire sans précédent, Robert Spieler insista sur le fait qu’il faut un mouvement nationaliste fort et organisé dans notre pays. Un mouvement qui se bat pour une France française dans une Europe européenne.

La Nouvelle Droite Populaire prône le rassemblement des forces nationalistes autour de principes que nous considérons comme non négociables : la défense intransigeante de nos identités nationale, régionales et européennes. Le problème prioritaire n’est pas l’islam, qui n’est qu’une conséquence, mais l’invasion africaine, maghrébine et turque, notamment, que subissent la France et l’Europe. Nous considérons que cette immigration aurait des conséquences tout aussi dramatiques pour l’identité de nos peuples, si ces populations étaient agnostiques, bouddhistes, ou chrétiennes. Ces populations qui occupent notre terre devront, en grande partie, repartir. Nous le disons calmement, sans haine ni violence, les immigrés n’étant pas responsables de cette situation. Mais ils devront repartir, et la nécessaire Reconquista doit être menée. Qu’on ne nous dise pas que c’est impossible. L’exemple des Pieds-noirs d’Algérie, sommés de quitter leur terre en quelques semaines, prouve le contraire (…).

La Nouvelle Droite Populaire refuse toute inféodation de la France à des puissances étrangères. Nos soldats n’ont pas à mourir pour défendre les intérêts de Washington ou de Tel Aviv. Le combat pour la libération doit se mener ici, en France et en Europe, pas en Afghanistan, en Iran, en Irak, en Palestine ou en Israël. Nous demandons que la France quitte l’OTAN et appelons à la constitution d’une défense européenne intégrée (…).

Nous voulons l’Europe de la puissance, et rejetons l’Europe des nains arrogants de Bruxelles. C’est par la sécession de la France que nous pourrons demain construire une Europe nationaliste et identitaire, respectueuse des Nations et des Provinces qui la composent (…).

Sur les plans économiques et commerciaux, nous prônons la création d’un espace économique et commercial européen protégé, partenaire de la Russie. Nous devons réindustrialiser  la France et l’Europe en érigeant des barrières qui empêcheront la destruction de nos emplois, par l’afflux de produits fabriqués dans des pays qui ne respectent pas un minimum de normes sociales (…).

Nous prônons le plus large rassemblement de la Résistance française et européenne. Dans le respect des différences. Nous ne sommes pas obligés d’être d’accord sur tout et personne n’a, par exemple, à imposer sa vision de la morale, ou ses convictions religieuses, aux autres. Le partenariat que la NDP a établi avec le Parti de la France et le MNR a permis d’obtenir des résultats très encourageants aux dernières élections régionales, notamment en Lorraine, où nos listes dépassèrent 3% des voix. Le partenariat de la NDP avec Troisième voie, le Renouveau français, le GUD, Terre et peuple et d’autres orrganisations militantes a permis à un millier de nationalistes de défiler, le 9 mai dernier à Paris. La NDP refuse absolument toute exclusive à l’encontre de ceux qui refusent toutes soumissions au Système. Le considérable succès de la réunion unitaire de Synthèse nationale, le 11 novembre 2010 prouve, par ailleurs, que nous sommes dans la bonne voie ».

Dans l’assistance, plusieurs personnalités de la droite nationale et nationaliste nous avaient fait l’amitié d’assister à cette réunion. Notons la présence de Mme Martine Lehideux, vice-présidente du Parti de la France, de MM. Pierre Sidos, Président de l’oeuvre française, Pierre Descaves, ancien député, Jérôme Bourbon, Directeur de Rivarol, Jean-Paul Chayrigues de Olmetta, écrivain, Bernard Bres, directeur du Chêne, le journal du MNR, et bien d’autres.

Cette réunion était conduite par Roland Hélie, Directeur de Synthèse nationale. Il conclut la séance en appelant les Franciliens à participer massivement, le dimanche 8 mai prochain, à 10 h 30, à la nouvelle manifestation nationaliste unitaire qui aura pour thème : la France est de retour ! Le 9 mai 2010, nous étions un millier,  le 8 mai 2011, nous serons plus de 3 000 !  Plus que jamais, le combat nationaliste continue !

http://synthesenationale.hautetfort.com/

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Colloque Civitas, en présence des représentants du MNR, du PDF, de la NDP

Posté par neptuneparisi le 14 février 2011

A l’appel de l’institut Civitas, une centaine de personnes venues de toute la France dont un grand nombre d’élus ou d’anciens élus locaux ont travaillé le 5 février à Paris pour examiner les possibilités offertes aux catholiques de faire entendre leur voix aux municipales de 2014 et d’entrer dans les conseils municipaux.

Lors de ce congrès, Civitas a notamment décidé de mettre en place un réseau d’élus locaux catholiques destiné à les aider dans l’approche conceptuelle et pratique des différents dossiers, mais aussi à soutenir les candidats aux municipales en leur fournissant aide de proximité et formation théorique et pratique.

Annick MARTIN, vice-présidente du MNR et Yann PHELIPPEAU, secrétaire-général adjoint du mouvement, mais aussi Carl LANG, président du Parti de la France, et François FERRIER pour la Nouvelle Droite Populaire ont répondu à l’invitation de Civitas et ont assisté au colloque. Ils ont pu, à cette occasion, discuter avec le secrétaire général de Civitas de l’intérêt de monter des actions de synergie pour les municipales.

Face à l’islamisation galopante de la société, il faut que les catholiques, et plus globalement tous ceux qui désirent conserver cet héritage chrétien de la France et de l’Europe, qui est un des fondements de leur identité, se regroupent.

—–
Plus d’informations en visitant
www.m-n-r.fr

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

A partir du 14 février c’est la semaine : « Pas de halal dans nos assiettes ! »

Posté par neptuneparisi le 14 février 2011

Après l’apéro-saucisson et les assises sur l’islamisation, organisés avec divers partenaires, le Bloc Identitaire lance à partir du 14 février une semaine d’actions sur tout le territoire sur le thème « Pas de halal dans nos assiettes ! ».

Le halal n’est pas en effet une simple superstition religieuse qui concernerait les seuls musulmans soucieux de ne manger des bêtes qu’égorgées la tête en direction de la Mecque. Le halal est devenu le mode d’abattage majoritaire dans notre pays sans que les citoyens n’aient été consultés ni les consommateurs informés.

Le halal, c’est la souffrance de l’animal qui, au mépris des lois françaises est égorgé sans étourdissement préalable. Un animal qui se voit et se sent mourir. Le halal, c’est aussi une viande plus chère car pour que chaque égorgement soit considéré halal il faut un certificat religieux décerné par des religieux. Ce certificat a un coût. C’est le consommateur qui le paye.

Or, ce consommateur n’est pas seulement musulman. En effet, les abattoirs pratiquent le halal à grande échelle. Une partie de la production est vendue dans la filière musulmane. L’autre part sur les marchés classiques et notamment les bas morceaux de la bête que les musulmans consomment en moins grande quantité que les autres. Afin d’en finir, avec cet état de fait, le Bloc Identitaire soutient l’initiative du député de l’Aube Nicolas Dhuicq qui entend déposer un projet de loi visant à mettre en place une traçabilité du halal.

www.bloc-identitaire.com

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La Cour des comptes voit un peu trop d’« Algériens immortels »

Posté par neptuneparisi le 14 février 2011

Il arrive coincé entre un spam « enlarge your penis » et un mantra tibétain. Ce mail vous harponne façon Guinness de la démographie : « Savez-vous que l’on vit plus vieux en Algérie que partout ailleurs dans le monde ? »

Suit le récit d’une « découverte » : la Cnav (Caisse nationale d’assurance vieillesse) aurait constaté que le nombre de retraités centenaires algériens était « particulièrement important ». Important au point d’être « supérieur au total des centenaires recensés par l’état civil en Algérie ».

Aux lecteurs édifiés, l’auteur anonyme s’empresse de livrer la clé de l’énigme : certains décès ne sont pas déclarés.

« Les Algériens binationaux ayant travaillé en France deviennent immortels à partir du moment où ils se retirent en Algérie pour leur retraite. Ce sont leurs enfants, voire leurs petits-enfants qui continuent à percevoir la pension, bien après leur décès. »

Le reste ici.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12
 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?