• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 6 janvier 2011

Sarközy ou comment un immigré ne prend pas la peine d’apprendre le bon français

Posté par neptuneparisi le 6 janvier 2011

Le site Mediapart vient de mettre en ligne une lettre de Luc Chatel, ministre de l’Education, qui défend le «style» Sarkozy en matière de langue française. Edifiant

bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20110104.OBS5686/sarkozy-ou-comment-on-cause.htmlLa langue française, on le sait, n’est pas ce que Nicolas Sarkozy maîtrise le mieux… Un député socialiste, François Loncle, lassé du relâchement du langage présidentiel – et imaginant peut-être devoir le supporter encore quelques années –, a posé, en février 2010, par les voies officielles, la question suivante au ministre de l’Education nationale: quelles «dispositions» entendait-il prendre pour «remédier sans délai» aux «fautes de langage de Nicolas Sarkozy»?

Neuf mois après cette question écrite, Luc Chatel a pris sa plus belle plume et rendu sa copie le 7 décembre 2010, s’adressant directement au député. Allait-il prôner le châtiment corporel, le bonnet d’âne ou la méthode Freinet?  La réponse se trouve sur le site Mediapart, qui reproduit intégralement la lettre du ministre. Elle commence ainsi:

« Vous attirez mon attention sur le niveau de français pratiqué par la président de la République, niveau que vous jugez insuffisant,voire indigne au regard de ses fonctions de représentation et auquel vous me demandez de remédier. S’il est évidemment des questions plus importantes, je tiens néanmoins à vous apporter une réponse complète sur le sujet.»

Soulignant la difficulté de l’expression orale, « soumise à de multiples contraintes », il continue : « Vous reconnaîtrez d’ailleurs que […] le président de la République montre de grandes qualités rhétoriques, telle que la force expressive, la conviction, l’à-propos, la repartie ou la puissance d’évocation. » N’en jetez plus!

Mais le plus beau est à venir : « […] en ces temps de complexité et de difficulté, le président de la République parle clair et vrai, refusant un style amphigourique et les circonvolutions syntaxiques qui perdent l’auditeur et le citoyen.» C’est donc pour notre bien à tous et pour ne pas fatiguer inutilement nos neurones que le président s’exprime de cette façon: «On s’demande c’est à quoi ça leur a servi toutes ces années (d’études) pour avoir autant de mauvais sens» (sic, mars 2009).

Alors, qu’est-ce qu’on dit ?

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Un homme lynché lors d’une soirée toujours dans un état grave

Posté par neptuneparisi le 6 janvier 2011

Claudy E., 33 ans, lutte depuis samedi matin contre la mort. Ce jeune père de deux enfants a été évacué dans un état critique, plongé dans le coma, vers l’hôpital Beaujon à Clichy (Hauts-de-Seine) après avoir été victime d’une agression d’une rare violence.

Claudy a été très lourdement frappé à la tête et sur l’ensemble du corps par une dizaine de jeunes hommes, samedi matin vers 5 heures, à l’issue d’une soirée privée organisée dans une salle des fêtes au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). Ses agresseurs ont utilisé des poings américains, des matraques et des chaises pour le rouer de coups
Selon les premières investigations, confiées aux enquêteurs du service départemental de police judiciaire (SDPJ) de Seine-Saint-Denis, ce déchaînement de violence serait consécutif au refus essuyé par un jeune homme d’accéder à cette soirée.
« Vers 5 heures, samedi, un homme assez grand s’est présenté à l’entrée de la salle du Château-d’Egypte, située avenue du 8-Mai-45 où se déroulait cette soirée, indique un proche de l’affaire. Il a voulu entrer de force en gesticulant et criant que cette soirée était la sienne, que c’était sa fête et que la salle lui appartenait. Il a été éconduit par un homme chargé de la sécurité ainsi que par la principale victime, qui avait officié en tant que disc-jockey au cours de cette fête. L’homme a alors menacé de revenir avec des amis et de s’en prendre aux participants de la soirée. »
Quelques minutes plus tard, le même homme se représente à l’entrée de la salle, accompagné d’une dizaine de personnes. Armés de poings américains, de manches de pioches et de bâtons, le groupe s’est engouffré dans les lieux avant de fondre sur Claudy. « Le meneur de cette bande a hurlé en pointant du doigt le DJ: c’est lui! c’est lui! poursuit la même source. Ils se sont littéralement jetés sur lui. » Plusieurs personnes — dont des enfants — encore présentes ont alors pris la fuite tandis que le DJ était violemment frappé alors qu’il se trouvait au sol. Deux hommes ont tenté de lui porter secours avant d’être frappés à leur tour par plusieurs assaillants. L’agression n’a duré que quelques minutes. Les agresseurs sont ensuite ressortis de la salle avant de s’enfuir en direction de la cité 212, située à quelques dizaines de mètres des lieux de la sauvage agression.
« Les auteurs de ces violences particulièrement graves sont activement recherchés, relate Stéphane Pelliccia, secrétaire régional adjoint pour le syndicat de police Unsa. Nous réclamons une redistribution des effectifs de la police d’agglomération parisienne, notamment en Seine-Saint-Denis, pour pouvoir juguler au mieux ces phénomènes de violence. »

www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/l-homme-lynche-lors-d-une-soiree-toujours-dans-un-etat-grave-03-01-2011-1210781.php

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?