• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

Burqa, avortement et extrême droite…

Posté par neptuneparisi le 29 octobre 2010

Eric Besson a installé 15 « ambassadrices » chargées de promouvoir la laïcité et l’égalité hommes-femmes dans les quartiers « les plus sensibles », selon un journaliste de l’AFP.

Le ministre de l’Immigration a signé une convention annuelle de 80.000 euros avec l’association Ni Putes Ni Soumises (NPNS) pour la mise en œuvre de ce programme, mis en place quinze jours après la promulgation de la loi interdisant le port du voile intégral dans l’espace public. Cette loi entrera en vigueur en avril 2011. « Il ne s’agit donc pas de s’en remettre à la seule force de la sanction, mais bien de susciter, au terme d’un dialogue, l’adhésion à des valeurs et à un idéal. Les 15 ambassadrices de l’égalité hommes-femmes devront contribuer à ce dialogue et à cette adhésion, mais ne limiteront pas leur intervention à la seule question du voile intégral. »

La présidente de NPNS, Sihem Habchi, a expliqué que son objectif était de « reconquérir le terrain occupé par les obscurantistes et l’extrême droite ». Elle a plaidé pour la « liberté des femmes à disposer de leur corps ». « C’est un droit pour toutes les femmes qui naissent dans ce pays », a-t-elle insisté.

Sic.

yvesdaoudal.hautetfort.com/

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La Poste ne livre plus de colis dans les ZUS du 93

Posté par neptuneparisi le 29 octobre 2010

Explications de la CGT de La Poste du département : “Lorsque le livreur monte pour apporter le colis, il peut se faire voler son véhicule pendant ce temps. Si c’est juste la camionnette, ce n’est pas encore trop grave parce qu’elle est assurée, mais c’est problématique pour tous les colis qui sont à l’intérieur.”

 “Dans le règlement, il est mentionné que les agents ne doivent pas être mis en danger dans l’exercice de leurs fonctions. Après, ce sont les directions des bureaux de poste qui prennent les décisions. Elles s’appuient sur les ZUS – zones urbaines sensibles – définies par la préfecture.”

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Bulletin de réinformation de RC:

Posté par neptuneparisi le 29 octobre 2010

Alors que Jean-François Jalkh, secrétaire général du Front national, a exigé de Bruno Gollnisch qu’il fasse retirer la fameuse flamme tricolore du FN de l’affiche annonçant la Fête des patriotes qu’il tiendra à Villepreux le samedi 13 novembre prochain, j’apprends que le candidat FN aux élections cantonales des 20 et 27 mars 2011 sur le canton d’Asnières-Nord, Franck Beeldens, par ailleurs soutien de Marine Le Pen, est vice-président d’un lobby homosexualiste, le Parti pour le respect. Cette association a pour objectifs :

« obtenir le mariage pour les couples homosexuels », « obtenir l’adoption pour les couples homosexuels » et « lutter contre l’homophobie, la lesbophobie, la transphobie »…

Cette affaire n’est pas isolée puisque Laurent Salles, adjoint au secrétaire départemental des Hauts-de-Seine et responsable du FN sur Suresnes, candidat à l’élection du Comité central en 2011, a déclaré, pour soutenir la candidature de Marine Le Pen : 

« Débarrassée des sous-entendus antisémites ou homophobes que véhiculent toujours ceux à qui Bruno Gollnisch entend pourtant tendre la main, Marine Le Pen incarne une alternative crédible à la politique ultra libérale de Nicolas Sarkozy. [...] Ce n’est pas en ralliant les dernières grenouilles de bénitiers que nous gagnerons les élections ! »

Faut-il rappeler à Laurent Salles que le concept d’homophobie a été adopté par le lobby gay pour faire avancer ses revendications (est homophobe celui qui refuse le mariage homo…) ?

Michel Janva

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

FdeSouche le retour …

Posté par neptuneparisi le 29 octobre 2010

desouche.blogspot.com/

Le blog a été coupé pour des raisons de copyright.

 « Nous tenons à nous excuser par avance auprès de nos détracteurs mais Fdesouche.com est ressuscité. Nous sommes sincèrement désolés pour tous ceux qui croyaient pouvoir de nouveau désinformer tranquillement… »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La Toussaint, une fête qui se dresse devant les modernes oublieux des fins dernières

Posté par neptuneparisi le 29 octobre 2010

« Admettons-le, malgré sa forte identité chrétienne, la fête de tous les saints résiste plutôt bien, n’a pas encore eu trop à subir les assauts des laïcistes. Les tombes fleuries et les églises remplies de fidèles, ne leur en déplaise, ne relèvent pas entièrement du folklore ou de la naïveté. Les faits sont têtus : l’homme «sait qu’il meurt» (Pascal) [...]. L’on n’ignore plus que des dirigeants politiques faisant état publiquement de leur athéisme, ont dans l’idée de supprimer des jours chômés issus de fêtes chrétiennes, comme l’Ascension ou la Pentecôte. Certains veulent les remplacer par d’autres fêtes religieuses non chrétiennes au premier rang desquelles certaines fêtes musulmanes, au nom de l’égalité des religions dans une France pas assez laïque à leur goût. Mais ce n’est pas encore fait. En Europe aussi les fêtes chrétiennes sont menacées. Pour proclamer une fête internationale de l’Europe chômée dans toute l’Union, il faudrait toucher au patrimoine des États membres, donc supprimer un jour férié existant… Fragile lundi de Pentecôte, tes jours sont-ils comptés ? [...]

Les fêtes non chrétiennes — osons l’affirmer — ne remplaceront jamais les fêtes célébrées par un christianisme qui «a absorbé l’héritage des religions du monde, un héritage purifié et illuminé dans le culte du Dieu unique» (J. Ratzinger). [...] La fête de la Toussaint révèle le génie du christianisme de manière éblouissante avec son cortège de bienheureux, sa «foule immense» dont fait état l’Apocalypse [...]. Comme toutes les fêtes, la Toussaint est mesure du temps de l’homme, mesure de sa vie. Le futur pape avertissait : «Les dates des grandes fêtes chrétiennes ne sont pas interchangeables à volonté. Le calendrier liturgique nous fait participer au rythme de la création, qui est aussi celui de l’économie divine.» [...] La fête de la Toussaint, communion avec ceux qui vivent le dimanche qui n’aura pas de fin, se dresse plus essentielle que jamais devant la face des Modernes oublieux de leurs fins dernières. »

http://www.lesalonbeige.blogs.com/

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Bruno Gollnisch ne souhaite pas un parti confessionnel, et pourtant …

Posté par neptuneparisi le 29 octobre 2010

Monde & Vie a interrogé Bruno Gollnisch :

« Monde et Vie est un journal catholique. Selon vous, quelle doit être la place du christianisme et du catholicisme en France?

J’ai de la France une conception charnelle qui en fait remonter l’origine à l’alliance entre le fonds gallo-romain de notre peuple et les Francs dont nous tirons notre nom. Cette alliance s’est réalisée voilà 1 500 ans, par le baptême de Clovis à Reims et l’onction de saint Rémi, mystiquement le premier sacre des rois de France. Comme j’ai eu l’occasion de le dire devant 500 personnes à M. Eric Besson, ministre de l’immigration, de l’Intégration et de l’Identité nationale, en prenant le contre-pied de sa déclaration de La Courneuve, je pense pour ma part que la France est un peuple, un territoire, une langue et une civilisation exceptionnelle, aussi tributaire du christianisme que la civilisation japonaise l’est du confucianisme, du Shinto ou du bouddhisme. Les valeurs chrétiennes ne se limitent pas à la France, elles sont universelles, mais elles ont fait la grandeur de notre civilisation. Je souhaite restaurer, non pas l’ordre surnaturel, qui est de la responsabilité du clergé, mais le socle des valeurs de droit naturel – la famille, le respect de la vie, l’acquisition légitime d’un patrimoine fondée sur le travail, les corps intermédiaires, le respect d’un véritable principe de subsidiarité aujourd’hui dévoyé par l’Union européenne, des organisations professionnelles affranchies de la subversion marxiste, etc. –, hors desquelles nous nous enfonçons dans une nouvelle décadence. Contrairement à ce qui a été prétendu, je ne souhaite pas pour autant que le Front national devienne un parti confessionnel. Je travaille en parfaite intelligence avec des patriotes d’autres religions, voire agnostiques. »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

RIVAROL : Marine Le Pen dans ses basses oeuvres

Posté par neptuneparisi le 29 octobre 2010

Après la beurette au ventre nu sur les affiches du FN, bientôt on découvrira la métisse venant du NPA de Besancenot, mais en beaucoup plus moche et sans doute plus bétasse !

Extrait de l’article de RIVAROL : « Voilà ce que nous promet le FN mariniste : un parti en faveur des joints, de la Gay Pride et des infanticides ! Ce qui n’étonne pas quand on connaît l’entourage de Marine Le Pen, lequel est composé d’arrivistes, de sionistes patentés et d’invertis notoires« …

Pour ceux qui connaissent effectivement les béni-oui-oui de la nouvelle génération Marine Le Pen il y a de quoi s’inquiéter de l’avenir du FN historique ! Mais, vu comme ça, on peut être certain qu’un strapontin sera offert par Sarkozy à la « prochaine » (?) présidente du Front national, pourquoi pas en remplacement de la franco-sénégalaise Ramatoulaye YADE (Rama pour la galerie), qui a reconnu avoir voté au premier tour de la présidentielle en 2002 pour l’indépendantiste guyannaise hyper haineuse Christiane Taubira.

FN / Minute : la réponse de Jean-Marie Molitor…

L’éditorial de Jean-Marie Molitor

Trêve de plaisanterie. Tout cela me fatigue… Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen, qui s’interrogent à haute voix sur un changement de ligne politique du journal, ça me fa tigue. Et Louis Aliot, qui use et abuse d’un blog sur lequel il a la haute main pour discréditer voire laisser insulter tout ce qui n’est pas à la botte du Front national, ou plus exactement tout ce qui n’est pas dans la ligne que défend Louis Aliot au sein du Front national, ça aussi ça me fatigue.

Depuis que j’ai repris Minute, en 2002, sa ligne politique n’a pas varié d’un iota. Nous y défendons l’union des droites – des vraies droites s’entend, pas avec Fadela Amara ou Jean-Marie Bockel. Et nous ne sommes liés à aucun parti. Aucun, cela veut dire y compris le Front national, quelle que soit sa tendance, «mariniste», «gollnischienne», «aliotiste», que sais-je encore. Jean-Marie Le Pen rêve d’un journal où seuls ses affidés auraient le droit de s’exprimer? Qu’à cela ne tienne! Qu’il ressuscite donc «National hebdo», le journal de son parti – et même un temps «le journal de Jean-Marie Le Pen» –, qu’il a laissé mourir en 2008. Et qu’il fiche la paix aux autres, à tous les autres titres de la presse nationale française, dont Minute, qui fait ce qu’il estime devoir faire pour informer et satisfaire ses lecteurs, qui sont ses seuls patrons, car ce sont eux, et eux seulement, qui rémunèrent les collaborateurs de Minute.

Cela ne plaît pas à Jean-Marie Le Pen que nous ouvrions nos colonnes à des députés de l’UMP, et particulièrement à ceux de La Droite populaire? Cela l’irrite que nous ne pensions pas que l’avenir de la France passe exclusivement par le Front national, et par un Front national refusant tou te alliance avec des hommes politiques qui, pour l’essentiel, sont sur la même ligne politique que les électeurs du FN ? Cela l’exaspère que nous voulions informer nos lecteurs du fonctionnement réel du Front national – et encore, en faisant souvent de la rétention d’information… – plutôt que de recopier des communiqués de presse lénifiants? Minute n’a pas été créé pour cirer les pompes de qui que ce soit. S’il devenait le journal d’un parti, nos lecteurs ne nous le pardonneraient pas et ils auraient raison.”

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Il y a dissident et disssident…

Posté par neptuneparisi le 29 octobre 2010

  Carl Lang : « Retirer sa gamelle à une famille de pitbulls »

 Contrairement à Bruno Gollnish, qui se présente contre elle à la prochaine présidence du FN,  Marine Le Pen clame haut et fort qu’avec elle présidente, aucune entente n’est possible avec les dissidents du FN.   

Or Nicolas Bay, dissident du FN parmi tant d’autres, et devenu un temps bras droit de  Bruno Mégret,  est présenté aujourd’hui comme un des adjoints les plus proches de…Marine Le Pen au sein  du FN.    

 

Il est intéressant et très significatif d’entendre ce que le même Nicolas Bay pensait de Marine Le Pen en 2004 (pas seulement, car en privé il avait été encore beaucoup moins « courtois » ! Pour aujourd’hui baiser les pieds de sa majesté ! Répugnant !) : 

  « http://www.medialibre.eu/3940/nicolas-bay-vs-marine-le-pen » 

 

************************************************************************************

 

 

Carl Lang : « Retirer sa gamelle à une famille de pitbulls »

FN : Le « Front familial » attaqué

La bataille pour la direction du FN entre Marine Le Pen et Bruno Gollnisch vire à la guerre ouverte après que ce dernier s’est déclaré favorable au retour des « dissidents » au sein du mouvement d’extrême droite. Contacté par leJDD.fr, Jean-Marie Le Pen laisse exploser sa colère et défend avec ardeur sa progéniture, par ailleurs accusée par l’hebdomadaire Minute de chercher à « verrouiller » le parti.

Débuté à fleurets mouchetés, le duel entre Marine Le Pen et Bruno Gollnisch pour la présidence du FN tourne aujourd’hui au pugilat en règle. A trois mois du verdict final – ce sera en janvier prochain lors du congrès de Tours – la tension ne cesse de monter entre les deux bretteurs et on voit mal comment elle pourrait s’apaiser dans les semaines qui viennent. La raison de cette subite poussée de fièvre? Quelques mots prononcés vendredi dernier par Bruno Gollnisch. Sur le plateau de LCI, celui qui a enfilé le costume d’outsider dans cette compétition pour beaucoup jouée d’avance, s’est déclaré « favorable » à un retour dans le giron du FN des cadres qui, au fil des ans, l’ont quitté. Une manière pour lui de se présenter en candidat d’un large rassemblement – ouvert aux « mégrétistes » – face à une rivale estampillée chef de clan, celui des Le Pen.

Mais l’entreprise ne va pas sans danger. Interrogé jeudi par leJDD.fr, Jean-Marie Le Pen s’est violemment opposé à toute idée de réintégration des « félons« . « Le Front national a ses propres structures et s’est débarrassé, au fil du temps, d’un certain nombre de gens qui nuisait à son développement et à son équilibre« , a éructé le vieux chef du mouvement frontiste. « Notre parti n’est pas du tout disposé à faire revenir ces traitres et ces trublions« , martèle-t-il, qualifiant Bruno Gollnisch, de « rassembleur de toutes les scissions qui ont affecté le parti.«  « Il est le candidat des dissidents« , lance encore « JMLP », tandis que sa fille reste, selon, lui, la garante de « l’orthodoxie » du mouvement d’extrême droite. Problème, toutefois, pour le clan Le Pen, la posture de Bruno Gollnisch a su trouver des relais dans la presse nationaliste.

Le Pen: « Des agissements odieux »

Se défendant de tout parti pris, l’hebdomadaire Minute a ainsi publié, dans son édition de mercredi, un « document explosif » laissant à penser que Marine Le Pen a pour intention, si elle est élue, de se façonner un Front national sur mesure. « Notre document indique que la tendance est grande chez certains ‘marinistes’ de verrouiller l’appareil« , écrit Minute en présentant un organigramme de la future direction du FN entièrement composé de proches de Marine Le Pen. Cerise sur le gâteau, quatre d’entre eux, poursuit la publication dirigée par Jean-Marie Molitor, sont d’ »anciens mégrétistes » devenus « marinistes »: Steeve Briois, Bruno Bilde, Nicolas Bay et Philippe Olivier – ce dernier étant l’époux de la fille aînée de Jean-Marie Le Pen.

Très remonté, le même Jean-Marie Le Pen a jugé « inacceptables » et « scandaleux » les propos tenus par Minute, ajoutant que, selon ses informations, le document en question n’aurait aucun caractère officiel et aurait en outre été volé dans l’ordinateur de Bruno Bilde – lequel a reconnu au Monde avoir été en possession de cet organigramme sans l’avoir jamais transmis à quiconque. Et le vieux chef de voler au secours de sa progéniture en martelant que Steeve Briois et Bruno Bilde, effectivement « mégrétistes », « ont été réintégrés au Front national en 2001 par Carl Lang » (lui-même parti en dissidence en 2009). « Les deux autres n’ont aucun poste de responsabilité » (et N. Bay, petit gamelard sans scrupules qui avouait du temps où il était au MNR que son seul voeu était de pouvoir gagner sa vie en faisant de la politique ? Il est où le militantisme désintéressé ?), a poursuivi le co-fondateur du FN, fustigeant les « agissements odieux » des adversaires de sa fille.

Lang : « Retirer sa gamelle à une famille de pitbulls« 

Le divorce est-il consommé entre les deux camps? Pas officiellement en tout cas. Jean-Marie Le Pen n’a effectivement aucunement l’intention de sanctionner « Bruno« , tandis que Gollnisch serait prêt à proposer « un ticket » à Marine Le Pen (à lui la présidence du FN, à elle la candidature à l’élection présidentielle de 2012, une option catégoriquement rejetée par cette dernière). En dehors du parti, en revanche, ce nouveau coup de canif porté à l’autorité de la direction en place aiguise les appétits.

Si « à aucun moment, il n’est question pour nous de réintégrer le FN, Bruno Gollnisch montre là sa volonté de rassembler les nationaux et les patriotes« , se réjouit Carl Lang, échappé du « Front familial » en 2009 et aujourd’hui président du Parti de la France. « Il serait évidemment possible de trouver un accord politique avec un ‘FN Gollnisch’, alors que cela serait impossible avec Marine Le Pen« , poursuit l’ex-député européen, également contacté par leJDD.fr. Et de résumer la situation qui règne actuellement au FN en une seule image: « Bruno Gollnisch cherche à retirer sa gamelle à une famille de pitbulls« . Directement visé, Jean-Marie Le Pen montre immédiatement les crocs : « La gamelle, c’est celle que j’ai donnée à ce jeune kinésithérapeute que j’ai fait élire député européen et conseiller régional sans qu’il n’ait aucun autre mérite, aboie-t-il, féroce. M. Lang n’a pas la reconnaissance du ventre. Pire, il crache dans la gamelle dans laquelle il a mangé. »

Nicolas Moscovici – leJDD.fr

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Guerre de succession : Ce document qui donne le FN à Marine Le Pen

Posté par neptuneparisi le 15 octobre 2010

Ce document qui donne le FN à Marine Le Pen
Par Ségolène Gros de Larquier
Le Point, le 14/10/2010

L’ambiance est à couteaux tirés entre Marine Le Pen et Bruno Gollnisch, les deux candidats à la succession de Jean-Marie Le Pen. Dernier sujet de tension en date : la subtilisation d’un document proposant un futur organigramme pour le parti frontiste, version Marine Le Pen. Ce document aurait été dérobé directement au siège du Front national, à partir de l’ordinateur de Bruno Bilde, bras droit de Marine Le Pen. « Je n’avais pas imprimé ce document. Mon ordinateur et ma boîte mail ont probablement été piratés », explique Bruno Bilde. Y a-t-il une taupe au sein de l’équipe de Marine Le Pen ? Depuis quelques jours, la question trotte dans la tête des dirigeants frontistes… Une fois subtilisé, l’organigramme s’est retrouvé mercredi dans Minute, hebdomadaire d’extrême droite, avec un titre de une des plus accrocheurs : « Ces marinistes qui veulent tous les pouvoirs ». Le document en question fait, en effet, la part belle aux partisans de Marine Le Pen, au détriment de Bruno Gollnisch.

Ce schéma n’a rien d’officiel et ce n’est même pas « une piste de travail », affirme-t-on pourtant dans l’entourage de Marine Le Pen. En réalité, le document – dont certaines cases sont restées vides – a été réalisé par un jeune militant frontiste qui l’a ensuite envoyé, le 13 septembre, à Bruno Bilde. Contacté par Le Point.fr, ce jeune « mariniste », qui souhaite garder l’anonymat, n’en revient pas. « Je suis étonné de la proportion que prend l’affaire. J’ai rédigé ce document de ma propre initiative et je ne l’ai transmis qu’à Bruno Bilde. C’est un brouillon qui n’a pas de valeur officielle », lâche-t-il. Une version que confirme l’équipe de campagne de Marine Le Pen. C’est un travail « incomplet et qui manque de crédibilité puisque ne figurent même pas les postes de délégué aux fédérations et de trésorier du parti », lâche Bruno Bilde. Soucieux de minimiser l’affaire, il ajoute : « Je n’ai même pas transmis ce document à Marine. On reçoit plein de documents de ce type en ce moment. » Pour le camp de celle qui a le soutien de Jean-Marie Le Pen, la ficelle est trop grosse. « La direction de Minute a des intérêts dans la campagne interne de Bruno Gollnisch », affirme ainsi Steeve Briois, conseiller municipal d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), fief de Marine Le Pen.

Le camp Gollnisch « ahuri »

Mais si ce document laisse planer le doute sur la fidélité de certains militants frontistes, il fait aussi grand bruit à cause de son contenu. S’il était défait au congrès de Tours en janvier 2011 – le successeur de Jean-Marie Le Pen doit y être désigné -, Bruno Gollnisch serait alors cantonné à des fonctions purement honorifiques. Il deviendrait notamment – comme l’a déjà promis Marine Le Pen – l’unique vice-président du parti mais aussi chef d’un « shadow cabinet ». Cette sorte de gouvernement fantôme inspiré du modèle britannique est présenté par l’auteur comme « le meilleur moyen de caser des gollnischiens de bonne foi, voire de donner un semblant de pouvoir à Gollnisch en lui imposant des marinistes, évidemment ».

Le document donne aussi des places de choix à d’anciens partisans de Bruno Mégret repentis tels que Steeve Briois, Philippe Olivier, Nicolas Bay et Bruno Bilde. De quoi faire grincer des dents dans le camp de Gollnisch alors que, la semaine passée, Marine Le Pen a reproché à son rival de vouloir réintégrer Carl Lang, Jean-Claude Martinez ou Bernard Antony, trois anciens cadres du FN devenus « dissidents ». Bruno Subtil – directeur de campagne de Bruno Gollnisch – fait part de son étonnement. « C’est ahurissant. Il semblerait qu’il y ait des bons et des mauvais repentis », lâche ce dernier, qui figure d’ailleurs dans l’organigramme en tant que secrétaire national aux élus. À trois mois du congrès de Tours, il en profite pour glisser un conseil à l’équipe de Marine Le Pen : « Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. On le sent sur le terrain, au contact des militants : la victoire de Bruno Gollnisch est possible. » Alors que Marine Le Pen part grande favorite, son rival espère encore inverser la tendance.

Source www.lepoint.fr/politique/ce-document-qui-donne-le-fn-a-marine-le-pen-14-10-2010-1249505_20.php

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La Patrie – Le Bulletin du Collège Stanislas publiait en 1976… SUPERBE, A MEDITER….

Posté par neptuneparisi le 15 octobre 2010

Le bulletin du Collège Stanislas publiait en 1976 la copie d’un de ses élèves de 3ème, classé lauréat national dans un concours écrit sur le thème de
la « Patrie ». Le sujet exact était : « Que signifie pour vous le mot Patrie ? » Voici sa copie :
 
 
« Étranger, mon ami, tu me demandes ce que signifie le mot « Patrie ». Si tu as une mère et si tu l’honores, c’est avec ton coeur de fils que tu comprendras mes propres sentiments. Ma patrie, c’est la terre de France où mes ancêtres ont vécu. Ma patrie, c’est cet héritage intellectuel qu’ils m’ont laissé pour le transmettre à mon tour. 

 
 
Viens voir, étranger, la beauté des paysages de France, la splendeur des monuments édifiés par mes aïeux. Va te reposer dans le vert marais poitevin, admire les roches rouges d’Agay qui se baignent dans le bleu de la mer de Provence. Chemine simplement de Paris vers Lyon. Sur la route, près d’Avallon, l’élégance raffinée de la basilique de Vézelay fera surgir pour toi l’épopée de nos croisades. Tu arriveras plus loin au château de la Rochepot qui donne à la région un air médiéval. N’oublie pas de visiter en Bourgogne le ravissant hospice de Beaune. Ne néglige pas le barrage de Génissiat. Continue, regarde, réjouis-toi de tant de beauté. 
  
Mais si la France, ma patrie, n’était que belle et aimable, mon amour pour elle ne serait pas si grand. Elle est mieux encore : intelligente et cultivée. La clarté de sa pensée, la finesse de son esprit, l’excellence de son goût te sont déjà connues. Des idées venues de France ont influencé l’humanité toute entière. Sais-tu par exemple, que la bibliothèque personnelle de Frédéric II de Prusse, conservée à Berlin, ne contient que des livres écrits en français ? Ainsi, bien au-delà de nos frontières, des hommes de France sont célèbres : philosophes, écrivains, poètes, artistes, savants. Pascal, Molière, Vigny, Delacroix, Berlioz, Pasteur : tous ont contribué à la gloire de la France. 
  
Et vous, héros humbles et méritants, qui avez fait la France brave et fidèle, vous guerriers morts pour la patrie, comme je vous suis reconnaissant de m’avoir conservé ce précieux bien de mes ancêtres ! De Bayard à Guynemer, des premiers chevaliers aux soldats des dernières guerres, que de dévouements, que de sacrifices ! 
  
Et toi mon ami, qui es aussi comme moi une créature de Dieu, ne vois-tu pas qu’ici en France, tu es en terre chrétienne ? Les oratoires pittoresques, les calvaires aux croisées des chemins, les flèches de nos cathédrales sont les témoins de pierre d’une foi vivante. Ma patrie, bonne et pieuse, a vu naître de grands saints. Le sens missionnaire de Saint Bernard, la vertu de Saint-Louis, la charité de Saint Vincent de Paul, le zèle du Curé d’Ars sont le vrai trésor laissé par nos ancêtres. De
la grande Sainte Jeanne d’Arc à
la petite Thérèse, de l’épopée de l’une à la vie si simple de l’autre, je retrouve le courage et la bonté des femmes de France. Aux plus humbles d’entre elles, s’est montrée
la Vierge Marie. A travers Catherine Labouré, Bernadette de Lourdes, quel honneur pour la France !
 
  
Tu comprends maintenant pourquoi, ami étranger, j’aime et je vénère ma patrie comme ma mère ; pourquoi, si riche de tout ce qu’elle me donne, je désire transmettre cet héritage. Ne crois pas que cet amour que j’ai au cœur soit aveugle. Mais devant toi, je ne dirai pas les défauts de ma mère Patrie. Car tu sais bien qu’un fils ne gagne rien à critiquer sa mère. C’est en grandissant lui-même qu’il la fait grandir. Si je veux ma patrie meilleure et plus saine, que je devienne moi-même meilleur et plus sain. 
 
La France, ma patrie a tant de qualités que je ne saurais, ami étranger, te priver de sa douceur ; si tu sais découvrir ses charmes et ses vertus, tu l’aimeras, toi aussi. Je partagerai avec toi ses bontés et, loin de m’appauvrir de ce don, je m’enrichirai de cette tendresse nouvelle que tu lui porteras. Mais ne l’abîme pas, ami étranger, la France, ma douce patrie, ma chère mère ; ne la blâme pas, ne la pervertis pas, ne la démolis pas car je suis là, moi son fils, prêt à la défendre. »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

1234
 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?