Congrès du FN : Bruno Gollnisch contraint de passer la vitesse supérieure

Posté par neptuneparisi le 29 août 2010

pour l’instant il sèche la Marine médiatiquement depuis deux semaines ….

Congrès du FN : Bruno Gollnisch contraint de passer la vitesse supérieure

LEMONDE pour Le Monde.fr | 02.07.10 | 18h04  •  Mis à jour le 02.07.10 | 20h14

Congrès du FN : Bruno Gollnisch contraint de passer la vitesse supérieure

AFP/MIGUEL MEDINA

Le vice-président du FN, Bruno Gollnisch a regretté, vendredi 2 juillet, que Jean-Marie Le Pen soit sorti de son rôle d’ »arbitre ».

 

La campagne interne, en vue du congrès des 15 et 16 janvier 2011, se muscle au Front national. Et révèle les carences de la « méthode » Gollnisch. Après l’entretien croisé des Le Pen père et fille à France Soir du 30 juin – où tous deux distillaient des attaques plus ou moins basses contre le rival de Marine Le Pen et où Jean-Marie Le Pen affirmait son soutien à sa fille (voir notre article sur LeMonde.fr du 30 juin), Bruno Gollnisch a décidé de « réagir ». Mais avec deux jours de retard. Il a ainsi convoqué une conférence de presse, vendredi 2 juillet, pour « répondre point par point » aux déclarations des Le Pen.

Ce décalage est révélateur. En effet, M. Gollnisch sait qu’il doit rattraper un « retard » médiatique conséquent par rapport à Mme Le Pen. Or, il semble vouloir s’entêter dans une campagne discrète et « fair-play », centrée sur les militants et qui vise à réunir autour de lui tous les déçus du FN, éparpillés dans les multiples chapelles de l’extrême droite. Il vient néanmoins d’y apporter un bémol, en se dotant d’une attachée de presse pour la campagne interne. Face à lui, Marine Le Pen « professionnalise » sa campagne – projet de think-tank, sites Internet, équipe de conseillers – et se définit, selon son mot, dans « une pré-campagne présidentielle », multipliant ses interventions médiatiques.

« LE LIÈVRE ET LA TORTUE »

La réplique de M. Gollnisch à l’entretien de Jean-Marie et Marine Le Pen apparaît, elle aussi, en décalage. Contacté par Le Monde, le vice-président du FN affirme ainsi :« Je regrette un peu les déclarations de Jean-Marie Le Pen. Je suis en très bons termes avec lui. Mais j’aurais préféré qu’il m’en parlât avant. » Et rappelle : « Jean-Marie Le Pen a quarante fois dit que j’étais son successeur naturel. » Et l’universitaire d’ajouter : « Je ne suis pas un homme à la main molle, mais quelqu’un de conciliant. Je suis autant au contact des milieux populaires que Marine Le Pen. Et je ne suis pas dépourvu de charisme. »

Il assure en tout cas qu’il ne jettera pas l’éponge et qu’il croit encore sa victoire : « C’est comme la fable de Jean de la Fontaine, Le Lièvre et la Tortue, dit-il. Je crois à ma chance. D’ailleurs, si Jean-Marie Le Pen a donné cette interview, c’est qu’il le croit aussi. »

Abel Mestre

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Quand le Show-bizz affronte l’islamisation de la France réelle

Posté par neptuneparisi le 13 août 2010

Adeline Blondieau est interrogée aujourd’hui dans France-Soir sur ses récents « problèmes » après la Ferme célébrité :

F.-S. Que reprochez-vous à Farid Khider, avec lequel vous avez eu une violente altercation pendant l’émission ?
A. B.
De m’avoir fait passer pour une raciste. Je ne peux pas avoir de respect pour un homme qui a montré ses parties génitales et s’est masturbé devant nous. Au bout d’un moment, ça suffit ! Le truc, c’est que dans La Ferme, il est tombé sur des filles qui ont eu peur et qui se sont tues. Malheureusement pour lui, j’ai 40 ans et j’ai une grande gueule.

Puis l’actrice raconte le calvaire de son fils à l’école dès la fin de l’émission :

« Il est scolarisé à Colombes où il y a une importante population maghrébine. Quand on a traité sa mère de raciste, en racontant que je disais du mal des femmes qui portent la burka, il s’est fait fracasser.Il est rentré un soir avec son pull déchiré et des bleus partout. Il a fallu que j’intervienne à l’école et que j’explique à certains jeunes ce qu’était réellement la télé-réalité, que le prisme par lequel on m’avait vu n’était pas la réalité. » Lire l’interview complète sur France-Soir

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La mairie de Nantes préfère l’UOIF au Tro-Breiz: lislamisme, réservoir de voix des ultra-gauchistes

Posté par neptuneparisi le 13 août 2010

La conception socialiste de la laïcité : plutôt financer l’UOIF, paravent des Frères musulmans (logo ci-dessous) en France, plutôt que de voir des pèlerins dans le château des Ducs !

Le 11 février 2010, le journal Presse-Océan nous indiquait que la mairie de Nantes allouait 200 000 euros au « centre culturel » de la mosquée du quartier de Malakoff, actuellement en phase de construction. Cette mosquée est dirigée par l’Association islamique de l’ouest de la France (AIOF), branche locale de l’UOIF, fédération islamique issue des Frères Musulmans, dont la radicalité a été amplement démontré.

Le Telegramme rapporte aujourd’hui une différence de traitement incroyable avec une tradition bretonne remontant au XIIIème siècle:

Ni bannières, ni prêtres en aube! Les pèlerins du Tro Breiz ne seront admis que comme simples randonneurs au château des Ducs à Nantes, samedi.

Partis de Sainte-Anne-d’Auray, dimanche, les participants au Tro Breiz pensaient boucler leur périple, samedi, par une procession entre la cour du château des Ducs et la cathédrale de Nantes. Mais la direction du château a interdit aux organisateurs tout signe religieux: point de bannières ni de prêtres en soutane donc. Du coup, les prêtres attendront les pèlerins-randonneurs à l’entrée de la cathédrale.

«Cette interdiction de la procession pourrait faire sourire, ajoute l’organisateur du Tro Breiz, si ce n’est que l’on sent, sous-jacente, la volonté plus large de gommer les identités. Le Tro Breiz est un témoin, à sa façon, du patrimoine et de l’identité bretonne. Et le comble, c’est que Nantes, capitale historique de la Bretagne, ne respecte ni la culture ni la tradition bretonne. C’est paradoxal».

Cette interdiction révèle aussi une christianophobie qui annonce un mouvement de fond dont on parle peu mais qui commence à se faire sentir: la destruction d’églises, par milliers, en France, au prétexte que leur entretien coûterait trop cher, dans les cinq à dix ans…».

«La dimension religieuse est à l’origine du refus d’autoriser une procession dans la cour du château», explique, pour sa part, Jean-François Parodi, directeur adjoint de Nantes Culture et Patrimoine, gestionnaire du château des Ducs. Et de mettre en avant la neutralité du lieu: «Cet équipement municipal n’a pas vocation à accueillir des manifestations religieuses.»

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Équipe de France de Laurent Blanc : toujours aussi africanisée !

Posté par neptuneparisi le 13 août 2010

Après la prestation calamiteuse des racailles africaines composant l’équipe de France au Mondial de foot en Afrique du Sud, beaucoup de supporters français espéraient une « francisation » de l’équipe, le nouveau sélectionneur, Laurent Blanc, ayant même annoncé qu’il ne reprendrait, pour affronter la Norvège le 11 août, aucun des tocards de Domenech.

Hélas, sur 22 joueurs sélectionnés, on ne trouve que six blancs, le reste de l’équipe étant un agglomérat d’Africains et de nord-africains. Il est donc peu probable que notre équipe nationale retrouve un soutien populaire, Laurent Blanc s’entêtant, comme son prédécesseur, à en faire une vitrine du métissage universel et du multiculturalisme.

L’équipe dite « de France » de football va donc continuer à être la risée du monde entier, ne serait-ce qu’en raison de sa composition où les allogènes sont ultramajoritaires.

source : www.thomasjoly.fr/article-equipe-de-france-de-laurent-blanc-toujours-aussi-africanisee-55017949.html

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Croissance française : le faux satisfecit de Madame Lagarde

Posté par neptuneparisi le 13 août 2010

Sur Europe 1 ce matin, madame Christine Lagarde, ministre de l’Economie, s’est émerveillée, comme d’habitude, du résultat de la croissance française au deuxième trimestre : + 0,6 %. Selon elle, ce bon résultat est dû à la reprise de l’investissement dans les entreprises, à la création d’emplois (+ 36 000 sur le même trimestre) et à la consommation des ménages.

Pourtant, cette consommation semble être en train de se tasser, le chômage malgré tous les artifices de présentation augmente, et la bonne santé financière des entreprises n’empêche pas l’aggravation du déficit commercial de la France. On sait aussi que le taux d’épargne des Français atteint des niveaux records, sûrement pour manifester leur confiance dans l’avenir…     

En contrepoint, on peut lire sur www.lefigaro.fr que l’Allemagne a annoncé pour cette même période une croissance de + 2,2 % et pour la zone euro de + 1 %. Ce grand quotidien national, qui n’est pas dans l’opposition, (et loin de là…) voit lui des «  signes qui font craindre un second semestre 2010 moins dynamique « . Décidément, rien ne va plus !

www.parti-de-la-france.fr/

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

A propos d’un ramadan conquérant

Posté par neptuneparisi le 13 août 2010

 

A propos d’un ramadan conquérant  cochonpurporcCommuniqué de Bernard Antony,

Président de l’Institut du Pays Libre

L’apparition de milliers de grands panneaux « fièrement halal » surgissant partout avec le début du ramadan appelle plusieurs commentaires :

 

- Le premier, c’est la tonalité conquérante de l’opération et de son slogan. Il faut avoir un cerveau masochistement avide de traitement halal pour ne pas la percevoir.

 

- La deuxième est qu’elle permet à ceux qui ne sont pas bien au fait des choses de l’islam de comprendre que le jeûne de la société musulmane est surtout l’occasion d’une grande bouffe nocturne avec son repas d’avant le lever du soleil et celui, après son coucher, donnant lieu à la grande réjouissance de la rupture quotidienne.

 

La campagne publicitaire met en avant que l’on y consomme force volailles et bestiaux sauf bien sûr ce cochon de porc que consomment les maudits infidèles. Ne rappelle-t-on pas d’ailleurs dans tous les opuscules d’initiation à l’islam que « croyants et incroyants ne peuvent pas être égaux : les uns vont au paradis et les autres en enfer… »

 

- La troisième est que l’opération a coïncidé avec une grande campagne médiatique et culturelle de conditionnement à l’acceptation de la puissance islamique. Ainsi le journal Libération, le quotidien de tous les bobos anarcho-gauchistes sauvé par la banque Rothschild, ce quotidien de tous les sarcasmes et blasphèmes anti-chrétiens a-t-il titré : «
La France entre en ramadan ».
La France ? Rien de moins !

 

On vérifie ainsi une fois de plus comment avec l’âge et les frustrations venant, il n’y a pas comme les adeptes fatigués de la libération sexuelle et de l’exhibitionnisme militant pour aspirer à de protectrices burquas et autres niqabs pour les anciennes pétroleuses révolutionnaires pasniquées.

 

- Plus tristement, car bien plus perfidement que dans Libé, on a pu lire dans la « bonne presse » une profusion d’articles dont le trait commun est d’aller d’une désinformation à grandes louches sur le passé, (le paradis d’al andalous dans
La Croix !) à une hallucinante tentative d’euphorisant détournement de la réalité actuelle de l’islam qui serait chrétiennement compatible dans la grande communion de la citoyenneté et de la modernité (Documentation catholique).

 

- Cela accompagne et légitime la profusion des effusions épiscopales et cléricales envers nos « frères musulmans » qui n’en demandent pas tant, et demeurent radicalement imperméables à toute réciprocité à l’égard des chrétiens irrémissiblement coupables de l’impardonnable associationnisme trinitaire.

 

 

- Simultanément, à l’extrême-droite, les nostalgiques du grand mufti de Jérusalem Hadj Amin Al-Husseini, grand pourvoyeur de SS bosniaques,et les admirateurs de Carlos, se réjouissent des avances de l’islam libérateur.

 

 

- Un dernier fait : cette semaine, les parents catholiques d’un petit graçon de six ans qui nous est cher, Jérémie, atteint d’une terrible maladie, ont décidé de quitter leur appartement sans trop savoir où aller : le petit Jérémie s’est vu interdire le square proche de son immeuble. Les « grands frères » lui ont dit : « Ici c’est le territoire des musulmans, va jouer ailleurs ! »

C’est que ce square est aussi fièrement halal…

 

http://bernard-antony.blogspot.com/

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Musulmans et islamistes

Posté par neptuneparisi le 13 août 2010

Quand l’évidence fait surface

La fondation Quilliam a remis au gouvernement britannique un rapport disant notamment que l’idéologie des partis musulmans modérés est « globalement la même que celle des islamistes violents », et que les divers groupes « ne sont en désaccord que sur les méthodes ».

« Bien qu’une faible part soit en accord avec les méthodes d’Al-Qaïda, beaucoup partagent leur objectif global de créer un “État islamique unique” qui réunirait les musulmans du monde entier sous un seul gouvernement et imposerait une interprétation unique de la charia comme loi de l’État. »

http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/7928377/Mainstream-Islamic-organisations-share-al-Qaeda-ideology.html

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Aux Etats-Unis aussi (malgré Obama)

Posté par neptuneparisi le 13 août 2010

La mosquée de Ground Zero et son imam

Une vingtaine d’autobus de New York arboreront, la semaine prochaine, une publicité financée par SIOA (Stop Islamization of America) contre le projet de construction d’une mosquée près de Ground Zero. On y verra une photographie d’un avion sur le point de s’écraser contre une des tours jumelles, avec l’inscription « Pourquoi ici ? ».

D’autre part, la polémique s’étend à l’imam responsable du projet, Feisal Abdul Rauf.

Le porte-parole du département d’Etat a annoncé un voyage de Feisal Abdul Rauf au Qatar, à Bahreïn et aux Emirats arabes unis, destiné selon lui à présenter la vie musulmane américaine au reste du monde, et précisant qu’il s’agissait de son troisième voyage sous les auspices du département d’Etat.

« Il est inacceptable que le contribuable américain soit obligé de financer le voyage de Feisal Abdul Rauf au Proche-Orient », ont réagi deux députés républicains, Ileana Ros-Lehtinen et Peter King, rappelant que cet imam « radical » a attribué la responsabilité du 11-Septembre aux Etats-Unis.

Ils nous vendront la corde pour les pendre, disait Lénine…

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Immigration : l’alliance entre les syndicats et le patronat

Posté par neptuneparisi le 13 août 2010

Bruno Gollnisch dans Minute

 

« Le patronat fait venir des Marocains. Il les paye moins chers que s’il employait des Français, donc il fait, de son point de vue, une bonne opération en réduisant le coût de sa masse salariale, objectif indigne mais réel de la plupart des patrons des grandes sociétés mondialisées. Il a aussi à sa disposition des gens qui, surtout s’ils ne sont pas tout à fait en situation régulière, ne comptent pas les heures de travail et n’ont d’autre choix que de se montrer dociles. Dans un premier temps, cela heurte les syndicats mais, dans un deuxième temps, cela leur apporte des troupes qui compensent les pertes qu’ils subissent dans les rangs des travailleurs français. De sorte qu’un modus vivendi s’installe entre patronat et syndicats qui y trouvent chacun leur compte. Mais celui qui y perd, c’est l’Et at, donc vous et moi. Pourquoi ? Parce que cette immigration comporte des coûts annexes considérables, amplifiés par le regroupement familial réclamé, lui aussi, par le patronat. Il faut bien qu’ils se logent ; or le salaire qu’ils perçoivent ne leur permet pas de le faire ; donc des logements leur sont attribués sur le contingent de logements sociaux. Qui les paye ? L’Etat, donc les contribuables. Il faut bien que leurs enfants aillent à l’école – et Dieu sait s’ils font des enfants, eux ! On construit donc des écoles, on embauche des enseignants, on verse des allocations familiales, parfois des bourses. Qui paye cela ? L’Etat, donc les contribuables. Je pourrais citer les frais des soins de santé, tout ce qui a trait à la protection sociale, les coûts divers (humains, écologiques, etc.) de l’urbanisation inconsidérée induite par l’immigration, etc. Tout cela pour vous démontrer que le coût social de l’immigration a été nettement plus important que les cotisations versées par les em ployeurs, et même de celles-ci augmentées des impôts et taxes payés par les immigrés. L’employeur français, lui, il n’en avait que faire. Que le solde soit négatif n’avait aucune importance pour lui puisque tous les Français payaient – et continuent de payer. La France a inventé le système mixte parfait : grâce au système capitaliste, les profits sont immédiats, et grâce au système socialisé ou cryptosocialiste, les coûts sont dilués dans la masse et assumés par la collectivité. Privatisation des profits, socialisation des coûts, voilà comment la France est devenue le paradis du capitaliste. Et comment elle a sombré.

A qui en voulez-vous ?

Pour ce qui est des immigrés, je ne peux pas leur en vouloir. Ceux qui sont venus pour travailler avaient besoin d’argent pour faire vivre leur famille, ils se sont expatriés pour cela et cela n’a pas dû être toujours facile pour eux. Ceux qui viennent maintenant, non plus pour une immigration de travail mais pour une « immigration de confort », sont en quête d’une vie meilleure que dans leurs pays. C’est illusoire mais à leur place, qui n’y aurait pas songé ? Je distingue bien sûr ceux-ci de tous ceux qui, désormais, nous méprisent, nous insultent, nous haïssent. Là encore, la responsabilité première en incombe aux responsables politiques, qui ont créé toutes les conditions pour que la France ne soit plus respectable et qui se trouvent tout étonnés qu’elle ne soit plus respectée. J’en veux principalement aux dirigeants politiques de la France, qui ont été complices ou qui ont manqué de lucidité, ce qui est revenu au même. Et aux dirigeants économiques, qui, eux, étaient parfaitement conscients de ce qu’ils faisaient. Le Medef et son prédécesseur, le CNPF, portent une responsabilité très lourde. »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Médiatisation du Ramadan en France

Posté par neptuneparisi le 13 août 2010

Alexandre Simmonot communique :

« Comme chaque année, alors que le Carême est volontairement et totalement passé sous silence dans l’actualité, le Ramadan qui débute aujourd’hui est annoncé en boucle dans tous les médias, à toute heure et sur toutes les ondes. L’Islam est-il devenu religion d’Etat en France ?

Notre pays compte pourtant encore plus de 50% de baptisés et il est essentiellement de racine et de tradition chrétiennes.

Cette surmédiatisation du Ramadan, loin d’être le fruit du hasard, s’inscrit dans un processus toujours plus croissant de déchristianisation-islamisation de notre société, tout cela, bien sûr, au nom de la « laïcité positive » chère à Monsieur Sarkozy.

Cette « laïcité positive » qui permet la multiplication des mosquées-cathédrales et le blocage illégal de rues parisiennes par des musulmans pour y prier. Cette « laïcité positive » qui supprime le porc dans certaines cantines et impose la viande hallal dans certains restaurants. Cette « laïcité positive » qui hurle lorsque des tombes et édifices musulmans sont profanés mais qui se tait immédiatement lorsque de mêmes exactions frappent les chrétiens !

Tout cela n’est pas étonnant de la part d’une classe politique inconsciente et suicidaire qui est allée jusqu’à refuser toute référence aux racines chrétiennes de l’Europe dans la funeste Constitution Européenne. »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12
 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?