Le Rachinel quitte le FN mais reste en politique

Posté par mnr45 le 22 octobre 2008

Le Rachinel Fernand Le Rachinel a décidé de quitter le FN mais il reste en politique et repartira « dans le cadre d’un rassemblement national ».

Presque 30 ans après son entrée au Front national, l’eurodéputé Fernand Le Rachinel claque la porte du parti d’extrême droite. Il nous explique son choix.« Fernand Le Rachinel, meilleur ouvrier de France, député au Parlement européen et conseiller général honoraire de la Manche a remis à Jean-Marie Le Pen le mardi 21 octobre sa démission du Front national. Il considère qu’il n’est plus possible de supporter davantage les accusations graves et infamantes portées contre lui par le Front national alors que, tout au long de sa vie professionnelle, ses qualités de droiture et d’exemplarité ont été reconnues par les acteurs économiques avec lesquels il a travaillé. Il estime que les méthodes utilisées contre lui sont indignes d’un mouvement politique respectable et déplore que ces agissements aient reçu l’approbation de Jean-Marie Le Pen. Il considère que la confiance personnelle et politique qu’il avait placée en Jean-Marie Le Pen a été trahie. » C’est par ce communiqué plutôt lapidaire que l’eurodéputé manchois, imprimeur du FN, a annoncé hier soir sa démission du parti d’extrême-droite. Joint au téléphone en direct de Strasbourg, l’eurodéputé revient sur cette décision.
« J’ai remis ma démission à Jean-Marie Le Pen ce mardi midi et c’est une décision mûrement réfléchie, explique l’élu frontiste. Il ne m’est plus possible de rester dans un mouvement politique avec lequel je suis devant la justice à cause de cet argent que j’ai prêté et qu’on ne me rembourse pas. Je n’y ai donc plus ma place. » Et l’eurodéputé frontiste avance également des raisons politiques.

« Épuration des cadres »

« Je suis un soldat fidèle et ça depuis mon entrée au parti en 1979. Mais il y a un contexte d’épuration des cadres au FN et ça depuis l’affaire Mégret. Malheureusement c’est un peu l’évolution de tout parti politique et de toute entreprise. On voit bien que ceux qui veulent succéder à Jean-Marie Le Pen n’ont pas la même conception. Il y a une mauvaise volonté évidente et j’en tire donc toutes les conséquences. »

Fâché d’apprendre que Marine Le Pen compte quitter la région parisienne et se présenter dans la région Nord-ouest aux prochaines européennes, Fernand Le Rachinel prévient. « J’entends être de cette bataille-là, avec Karl Lang, qui a toute sa légitimité dans cette région. Nous avons fait de bons scores aux dernières européennes et on n’entend pas se laisser faire. Je reste donc en politique et je partirai dans le cadre d’un rassemblement national avec des souverainistes, des gens de la société civile et certainement d’autres anciens du FN. Ce sera un regroupement des forces de droite. »

Recueilli par

Nicolas DENOYELLE.

Repère. Le tribunal de grande instance de Nanterre a nommé un expert dans le conflit financier qui oppose l’eurodéputé frontiste Fernand Le Rachinel à son parti. L’imprimeur réclame au FN le remboursement de 7 millions d’euros prêtés à titre personnel à l’occasion des élections législatives. L’argent servait à acheter des documents électoraux et des services aux candidats, notamment auprès de sociétés appartenant à Fernand Le Rachinel. L’expert sera chargé d’établir s’il y a eu, ou non, surfacturation de la part de Fernand Le Rachinel. Un argument développé par le FN pour justifier son refus de payer.
sources : Ouest-France

Merci à Roland ;-)  

Laisser un commentaire

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?