Un routier Albanais se tue en percutant trois maisons

Posté par mnr45 le 21 octobre 2008

routier
Réveil brutal, samedi dernier, vers 3 heures du matin, pour les habitants de l’avenue Émile-Morin, à Lamotte-Beuvron. En effet, un ensemble routier frigorifique de 40 tonnes d’une société de transport toulousaine, conduit par un chauffeur albanais, est venu percuter un ensemble de trois maisons. Si aucun blessé n’est à déplorer chez les habitants, le chauffeur, lui, est décédé, écrasé dans sa cabine.
C’est l’habitation du milieu qui a été la plus touchée ; le camion s’est, en effet, complètement encastré dans le séjour.

Immédiatement dépêchés sur les lieux, les pompiers des casernes de Lamotte-Beuvron, Romorantin et Blois ont évacué les résidants – qui ont rassemblé un maximum d’effets personnels, l’accès aux appartements n’étant plus autorisé – dont plusieurs enfants qui dormaient à l’étage. La maison, quant à elle, a été étayée, le camion déplacé et les abords sécurisés. Coupée, la circulation sur la D 2020 n’a été rétablie que vers 11 heures.

Endormissement, malaise ou erreur mécanique
L’heure et l’absence de traces de freinage conduisent à penser que l’endormissement pourrait être la cause de cet accident. Mais d’autres pistes sont également évoquées : malaise ou erreur mécanique.

Les raisons précises seront déterminées par l’enquête confiée à la gendarmerie de Lamotte-Beuvron.

Également présent sur les lieux, le maire, Alain Beignet, a immédiatement apporté son soutien aux victimes et mis en oeuvre les moyens communaux pour venir en aide aux sinistrés qui ont perdu une grande partie de leurs biens dans cette catastrophe. Ainsi, à midi, les trois familles étaient relogées dans des logements mis à disposition par la société Loir-et-Cher Logement et par la mairie. L’équipe municipale s’était aussi mise en relation avec les vendeurs d’électroménager et les associations caritatives pour le prêt de matériel de cuisson, de vêtements et de linge de maison.

Un formidable élan de solidarité s’est également mis en place du côté des voisins et amis, venus prêter main-forte pour sauver ce qui était encore possible.

À noter qu’en raison du danger que présentent les constructions, la portion de trottoir située entre le 19 et le 25 avenue Émile-Morin sera interdite à la circulation des piétons et des cyclistes. Les services municipaux assureront la sécurité des enfants aux heures d’entrée et de sortie d’école.

Laisser un commentaire

 

MAGMA INFO |
REVEILLONS-NOUS |
Histoire des fauteuils |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humain, trop humain!
| ACTUBUZZ BY GBA
| Quoi de neuf Cerise?